Radars 2015 : focus sur les résolutions de l’Etat

Radar

Pour épingler les écarts de conduite des automobilistes et renflouer les caisses de l’Etat, rien de tel qu’une nouvelle vague de radars en tout genre. L’approche de l’année 2015 signe une réorganisation du déploiement des radars sur le territoire français et l’apparition de nouvelles technologies. Gare à votre conduite, vous êtes flashés !

Radar

Le constat est là : les radars favorisent considérablement la diminution des accidents de la route. En examinant le Budget 2015 publié au début du mois d’octobre, Auto Plus a pu identifier les résolutions à venir en matière de radars. Si leur nombre reste plafonné à 4200, le magazine signale dans son n°1365 du 31 octobre 2014 un certain nombre de mesures destinées à diversifier les types de contrôle.

Innover pour contrôler

  • Radars mobiles nouvelle génération. Alors que 319 Renault Mégane 208 et Citroën Berlingo sillonnent déjà les routes pour contrôler les automobilistes dans les deux sens, un renflouement de 120 véhicules est annoncé avec notamment l’arrivée de Peugeot 308. Ces radars dits «mobiles mobiles» remplacent progressivement les classiques radars mobiles. En 2015, il n’en restera plus que 538 en service.
  • Radars discriminants. De manière à moderniser les radars fixes, le déploiement de cabines faisant la distinction entre voitures et poids lourd se poursuit. 50 de plus seront mises en service et rejoignent les 311 déjà en fonction.
  • Radars de chantier. La réelle grande nouveauté est l’apparition de 43 radars «semi-fixes» déployés de façon temporaire dans les zones de travaux ou dans tout lieu susceptible de présenter un danger. Selon Auto Plus, il faudra attendre le second trimestre de l’année pour en croiser aux abords des routes puisque l’Etat n’a à ce jour pas encore fait le choix du fournisseur.

Des décisions encore incertaines

  • Cabines radars «double face». Prévu initialement pour 2014, ce dispositif capable de contrôler un véhicule en excès de vitesse de face et de dos est toujours à l’état de projet et ne verra pas le jour avant 2016! En cause, le retard de procédures administratives…
  • Radars-tronçons. L’avenir de ces bijoux technologiques capable de calculer la vitesse moyenne d’un véhicule sur une distance donnée est en péril. Présents au nombre de 85 sur le territoire français, ils devraient être augmentés de 20 à 40 unités au cours de l’année avant une suspension motivée par le coût de leur mise en place jugé trop élevé.

Pour ce qui est des radars de feu rouge (712 déployés) et de passage à niveau (75), l’heure est à la rentabilité: l’entretien des appareils est préféré à l’augmentation de leurs nombres dans un souci d’économie.

Dans tous les cas, le meilleur conseil n’est quant à lui pas une nouveauté: modérez votre conduite et gardez l’œil ouvert !

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres