Que pensent les Français d’un blocage des prix du carburant ?

Attendu au tournant sur la question des prix du carburant, étant donné qu’il s’était engagé dès sa campagne électorale à les contrôler, François Hollande a chargé son ministre des Finances, Pierre Moscovici de s’occuper du dossier.

Ainsi, le ministre a déclaré mardi 14 août sur Europe 1 qu’il n’était «pas question que les prix des carburants continuent d’augmenter» et il a indiqué que des «mesures appropriées» visant à stopper la hausse des prix allaient être prises à la fin du mois.

88% des Français pour un blocage des prix du carburant

Aux termes d’un sondage IFOP qui doit être rendu public mardi 14 août sur le site de l’Humanité, «près de 9 Français sur 10 (88%) se déclarent favorables à un blocage temporaire du prix de l’essence et du gasoil, suivi par une baisse des taxes perçues par l’État sur les carburants en cas de hausse des prix.»

Parmi ces 88% de Français, on trouve:

  • Les sympathisants du PS à 95%;
  • Les sympathisants du Front de gauche à 95%;
  • Les sympathisants du Front National à 93%;
  • Les sympathisants de l’UMP à 78%.

Toutefois, 60% des sondés ne croient pas au blocage des prix du carburant promis par François Hollande.

Et ils n’ont pas complètement tort puisque le gouvernement a annoncé que pour l’instant, seule une mission d’inspection sur la transparence des prix du carburant allait être créée.

Affaire à suivre…

Source: LeMonde.fr

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres