Les prix de l’essence s’envolent encore

C’est comme si le temps était désormais rythmé par les hausses du pétrole. Une fois encore, et la situation politique au Moyen-Orient le prévoyait, le prix de l’essence connaît une forte hausse. La semaine dernière, le litre de sans plomb 95 valait 1,49 euro et, le sans plomb 98, 1,52 euro…

En cause, le prix du baril de Brent, évidemment toujours lui, qui a failli atteindre les 120 dollars le 24 février.

Carburant: des prix qui flirtent avec les records de 2008

En dépit de la tentative saoudienne de rassurer tout le monde sur l’envolée des prix du pétrole, entraînant inéluctablement celle du carburant, la hausse du baril enregistrée il y a une semaine, aura des conséquences sur le prix du carburant à la pompe.

Car, selon Le Figaro, «les prix du brent se répercutent toujours avec un certain délai sur les tarifs affichés en station-service. Un temps de latence que Jean-Louis Schilansky, président de l’Union française des industries pétrolières (Ufip), estime à dix à douze jours.»

Conclusion, les automobilistes auront encore du souci à se faire puisque l’année 2011 rime pour eux avec hausse des prix: assurance automobile, amende de stationnement, carburant…

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres