Prise de conscience écologique : les Français boudent le diesel

LES ENQUÊTES DU LYNX – LeLynx.fr vous propose une enquête inédite fondée sur nos données internes (étude réalisée à partir de 854 766 véhicules, construits entre 1980 et 2015).

Et si le règne du diesel touchait à sa fin ? Après des années passées en tête des ventes, le carburant semble ne plus séduire les automobilistes, qui préfèrent se tourner vers des motorisations plus « vertes ». A l’occasion de la journée de la Terre, le comparateur d’assurances auto LeLynx.fr vous explique les raisons de ce désamour massif.

Auparavant, on achetait une voiture pour la puissance de son moteur. Aujourd’hui, les automobilistes prêtent plus particulièrement attention à son impact sur l’atmosphère. Impossible en effet de dissocier voiture et écologie, carburant et émission de particules, alors que régulièrement de nouveaux pics de pollution viennent plomber l’air de nos villes.

Epinglés pour leurs émissions de gaz polluants, les véhicules diesel sont souvent jugés coupables, perdant ainsi leur place de favoris dans le cœur des Français. Entre 2008 et 2015, la part de véhicules diesel a chuté de 29,2%, challengée par d’autres motorisations, comme l’essence et l’électrique.

graphique Diesel Essence

Diesel vs essence

Si jusqu’en 2008 le diesel surpasse tous les autres carburants, sa part recule nettement les années suivantes : 75,4% en 2010, 71,7% en 2012, 57,75% en 2014. Une décroissance qui s’explique par le bonus écologique proposé par le gouvernement à cette date clé, dans le but de promouvoir un parc automobile moins polluant. Parallèlement, la part de véhicules essence gagne chaque année un peu plus de terrain, jusqu’à rattraper son rival. En ce début d’année 2015, on compte 50,6% de voitures diesel contre 46,9% d’essence.

L’électrique en progression

Bien qu’encore peu plébiscité, la voiture de demain sera très probablement équipée d’un moteur électrique. Notre étude démontre que la part de véhicules électriques est passée de 1,1% en 2014 à 2,5% en 2015 ! Une hausse significative de la prise de conscience des automobilistes en matière d’écologie.

 

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres