Les primes dissuasives des assureurs auto

On ne va pas vous refaire ici l’histoire des tarifs d’assurance auto, comment ils divergent d’un acteur à l’autre puisqu’ils sont soumis à la discrétion des compagnies, vous ne le savez que trop bien. Non, il est plutôt question de vous faire part d’un autre phénomène, celui du choix parfois opéré par les acteurs de l’assurance de vous faire une offre de contrat… financièrement inaccessible.

Explications…

Des prix très élevés correspondant à un refus d’assurance

Sans vouloir vous effrayer, sachez qu’il arrive parfois que les compagnies d’assurance vous proposent de vous couvrir pour une somme exorbitante, heurtant le bon sens.

Fier de toutes vos lectures ici et ailleurs sur la tarification des contrats d’assurance d’auto, vous ne comprenez pas en quoi votre profil d’assuré, votre véhicule et sa puissance, peuvent motiver un tel prix. Apprenez à lire entre les lignes, tel est notre conseil puisqu’il s’agit bien de ça: quand un assureur auto vous propose une prime excessivement élevée – le terme excessivement étant pris dans son sens le plus courant, c’est-à-dire «dépassant la mesure, le degré convenable par sa force, son intensité ou sa violence» – c’est pour mieux vous signifier qu’il ne veut pas vous assurer, vous ne l’intéressez pas, passez votre chemin et allez voir ailleurs!

Car sinon, comment expliquer qu’on vous propose une prime annuelle de 2400 € (si si, croyez-nous)? Frétillant de curiosité, vous êtes déjà en train de vous dire qu’on va vous dresser le profil d’un jeune conducteur, chauffard multirécidiviste, qui conduit un bolide, la réunion de tous ces éléments pouvant justifier un tel tarif…

Eh bien, vous avez presque tout faux car si notre assuré est bel et bien un jeune conducteur, titulaire du permis depuis septembre 2013, il n’a jamais été interpellé (à vrai dire, il n’a pas eu le temps), il n’a jamais vu son permis annulé ou suspendu (idem) ni causé le moindre sinistre (…). Sa voiture? Pas vraiment un bolide, puisque notre conducteur souhaite rouler au volant d’une Citroën Xantia, berline 5 p d’une puissance de 6cv, qu’il n’a pas «tunée» et qu’il a acheté d’occasion (elle date de 2002).

Parfois, le jeune conducteur a bon dos

Étant donné qu’il vient d’obtenir son permis de conduire, il ne peut évidemment pas prétendre à un bonus-malus supérieur à 1, c’est la base mais ça, les assureurs l’ont a priori compris quand il a communiqué la date d’obtention de son permis. On le sait bien, les jeunes conducteurs, du fait de leur manque d’expérience sur la route, paient leur contrat d’assurance plus cher que les autres.

Ce fait, établi par la loi et non par les assureurs, suffit-il pour autant à justifier une proposition de contrat à 2400 € par an? Que nenni puisque malinx, on a bien sûr essayéde savoir si le même profil, avec des années d’expérience de conduite de plus (13 ans pour être exact) et donc des années (de vie) en plus (ce second conducteur est né en 1979) s’en sort mieux. Assurément puisque celui-ci obtient un tarif de 556€ par an, chez le même assureur.

Procédons donc si vous le voulez bien à un calcul simple, énoncé à l’article A335-9-1 du code des assurances: «Cette surprime ne peut dépasser 100 % de la prime de référence.» Or, si le deuxième conducteur a obtenu un prix de 556€/an, par quel calcul le premier a-t-il pu se voir proposer 2400€ de prime annuelle?

Si vous vous reconnaissez dans le profil ci-dessus (le jeune conducteur) et qu’un assureur vous fait une proposition «indécente» à 2400€ par an, ayez la même attitude que lorsque la personne que vous avez draguée n’a pas daigné répondre à votre dixième texto, passez à autre chose.

Attention toutefois, ceci ne signifie en aucun cas qu’il faille vous passer d’assurance automobile. Vous le savez et sinon, il est grand temps que vous l’appreniez, l’assurance auto n’est pas une option pour conduire un véhicule, c’est une obligation légale! Comparez les assurances pour jeunes conducteurs ici!

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres