En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Prime à la casse : morte et enterrée ?


A la question «Comptez-vous rétablir la prime à la casse?», le ministre du Travail Michel Sapin a répondu «Non, je ne le pense pas» au micro de RMC mercredi 04 juillet.

Pour rappel, la prime à la casse, instaurée en 2008, consistait à aider financièrement l’automobiliste propriétaire d’une voiture âgée de plus de 10 ans à la mettre à la casse et à acquérir à la place un véhicule propre. Au 1er janvier 2011, la prime à la casse était morte.

Conséquence de la fin de la prime à la casse: baisse des ventes de voiture

«Je pense que ce qui est important, c’est tout ce qui est recherche, développement, innovation, c’est de construire sur des bases solides la voiture de demain», a aussi déclaré Michel Sapin.

En effet, depuis la fin de la prime à la casse, les ventes de voitures neuves ont baissé de 14% au premier semestre, le groupe PSA Peugeot Citroën enregistrant une chute de 20% de ses ventes. Le groupe menace d’ailleurs de supprimer entre 8000 et 10000 postes en France cette année.

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault avait promis mardi 03 juillet un plan d’aide pour l’automobile avant la fin du mois de juillet.