Paris : transformer le 15e arrondissement en parking pour pallier les problèmes de stationnement ?

Dans le cadre des projets du Grand Paris, nous apprend la rédaction du Gorafi.fr (oui, on récidive), l’une des propositions formulées ayant pour but d’apporter une «réponse adaptée pour enraciner la région capitale comme pôle stratégique de développement durable et de vie à l’échelle mondiale (1)» pourrait bien être retenue, tant elle s’avère astucieuse, pertinente et profonde.

Cette idée brillante, c’est de transformer le 15e arrondissement de la capitale en parking géant. Explications…

Créer plus de places de stationnement en expropriant les habitants du 15e arr.

Nul n’est censé ignorer qu’à Paris, il est parfois extrêmement difficile de trouver une place de stationnement. Véritable fléau de la capitale, les places de parking font défaut, imposant bien souvent aux conducteurs de faire plusieurs fois le tour d’un même segment et ce, pendant des heures, à l’affut du moindre départ d’une autre voiture garée.

Pour pallier ce problème de taille, les concepteurs du Grand Paris ont eu la géniale idée de sacrifier tout un arrondissement, le 15e, afin d’y créer des emplacements pour les véhicules. A ce stade de la divulgation d’un tel projet, il est, on en convient, tout à fait légitime de se demander pourquoi cet arrondissement de Paris et pas un autre?

Un des rédacteurs du projet, dont les propos ont été recueillis par LeGorafi.fr, répond à cette question en précisant que « Beaucoup de gens de banlieue pourront se garer pour ensuite emprunter les transports en commun, cela va faciliter la vie de dizaine de milliers de franciliens ». Le premier argument invoqué a ceci d’incontestable que le remplacement du 15e arrondissement par un parking géant pourrait effectivement rendre la vie d’un paquet d’individus bien plus simple.

En effet, entre le fait de se déplacer en RER et le fait de se déplacer en voiture pour se déplacer ensuite en métro, le choix est rapidement fait…

De l’impossibilité de situer le 15e arr. sur une carte au problème sanitaire que la vie dans l’arrondissement créé

Toutefois, comme pour tout projet de grande ampleur, celui-ci divise profondément. Dans le camp des «pour une transformation du 15e en parking», on trouve ceux qui pensent que de toute façon, nombre de Parisiens sont incapables de placer le 15e arrondissement sur une carte de la ville, argument qui plus est renforcé par une étude démontrant que «plus du tiers des Parisiens ne savent pas situer le 15ème arrondissement sur une carte […] Dans certains cas, il apparaît même que plus de la moitié des habitants vivants dans le 15ème ignorent totalement qu’ils y vivent. »

Pire encore, plusieurs études médicales concluent aux risques de dépressions que la vie quotidienne dans le 15e arrondissement «aggrave».

Dans le camp des «contre le remplacement du 15e par un parking» on trouve, sans qu’il y ait consensus, quelques riverains qui expliquent en termes rationnels leur attachement à l’arrondissement « Cela fait des années que je vis dans le 15ème, au fond je m’y suis attaché, ce n’est pas parfait, c’est peut-être lié au syndrome de Stockholm mais on s’habitue », avoue l’un d’entre eux.

Étant donné que le projet induit beaucoup de relogements, il est prévu que les travaux ne démarrent qu’en 2015 «pour une mise en service pour l’horizon 2020.»

On le répète, la rédaction du Gorafi.fr n’a pas vocation à délivrer de véritables infos. Il s’agit donc une fois encore d’une blague.

(1) C’est en substance ce qu’on peut lire sur le site Mon Grand Paris.fr

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres