Paris : la prochaine cohabitation des piétons et des voitures sur les voies sur berge

LeParisien.fr nous informe qu’une étude confidentielle adressée à la mairie de Paris nous renseigne davantage sur un projet cher au maire de la capitale, Bertrand Delanoë, l’ouverture aux piétons des voies sur berge.

On est au courant de cette volonté municipale de faire cohabiter piétons et automobilistes sur les voies de berge de la Seine depuis le mois d’avril 2010 mais devant le refus de François Fillon en janvier 2012 de donner son feu vert au projet de réaménagement des voies sur berge, ledit projet avait été mis entre parenthèses, tant et si bien qu’on le pensait d’ailleurs tout bonnement abandonné.

800 à 1200 voitures par heure devront changer leur itinéraire

L’étude que LeParisien.fr s’est procuré concerne les impacts du projet de réaménagement des voies. Elle indique notamment qu’aux heures de pointe, le matin comme le soir, «800 à 1200 voitures par heure devront trouver de nouveaux itinéraires pour traverser la capitale d’est en ouest.»

En effet, pour rappel, le projet de Bertrand Delanoë est de faire cohabiter sur la rive droite comme sur la rive gauche des berges de Seine les promeneurs, les automobiles et les vélos.

L’étude rappelle toutefois que l’engorgement tant redouté n’arrivera pas si «les usagers au niveau régional changent de comportement». Changer de comportement pour la mairie de Paris, signifie se reporter sur les transports en commun.

Mieux encore, la mairie prédit «une baisse de l’ordre de 10% de la circulation dans Paris dans les cinq prochaines années».

Concrètement, la rive droite sera le premier gros chantier du projet avec une profonde modification de la voie rapide Georges Pompidou qui sera aménagée pour recevoir des piétons (6 feux tricolores et passages piétons). Piétons et cyclistes seront invités à se promener au bord de l’eau, face à l’Hôtel de ville.

Tandis que les grands travaux débuteront en octobre prochain, l’ouverture des voies sur berge à Paris est attendue pour le printemps 2013.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres