Ouverture d’une agence « automobilière » à Égly

« Plus sûr que la petite annonce sur Internet et moins cher que la reprise par un garage », voici en gros la définition que donne Christophe Winkelmuller de l’agence qu’il a créée il y a 8 ans en Alsace, nous rapporte LeParisien.fr.

Aujourd’hui, le concept débarque en Ile-de-France, et plus précisément à Égly. Géré par Cédric Dubois et Nicolas Sautour, le dispositif de l’agence «automobilière» d’Égly emprunte beaucoup, et comme son nom l’indique, aux prestations d’une agence immobilière. Explications…

Vendre sa voiture via l’agence: 39€ de frais d’inscription

Le principe de l’agence automobile est assez simple. Sur le même fonctionnement qu’une agence immobilière, le conducteur qui souhaite vendre sa voiture contacte l’agence. S’en suit alors une expertise du véhicule et l’agent fixe un prix d’achat avant de mettre en avant l’annonce sur une affiche et sur le site internet de l’agence.

Pour s’inscrire, il suffit à la personne désireuse de vendre son auto de régler les frais d’inscription d’un montant de 39€. Le règlement desdits frais d’inscription ne l’empêche aucunement de continuer à essayer de vendre son véhicule par ses propres moyens, ajoute LeParisien.fr.

En cas de conclusion de la vente, un compromis de vente est signé et un acompte est remis au vendeur. L’agence, quant à elle, retient une commission sur l’acte de vente comprise entre 5 et 10%. Il faut compter en moyenne entre 2 et 3 semaines pour qu’une voiture soit vendue via l’agence, si tel n’est pas le cas et que la voiture reste plus longtemps en vente, «c’est que le prix est trop élevé».

En prenant soin de masquer les plaques d’immatriculation des voitures en vente sur les affiches et annonces et de taire le nom du vendeur, les cogérants de l’agence garantissent une sécurité maximale.

Pour l’heure, Cédric Dubois et Nicolas Sautour disposent de 24 voitures dans leur agence d’Égly. Ils annoncent déjà l’ouverture d’une agence similaire en Essonne, dès l’année prochaine.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres