France : les nouveaux permis de conduire électroniques

Le 21 décembre 2006, une directive européenne imposait à tous les États de l’Union la création et la diffusion de permis de conduire électroniques, pour le mois de janvier 2013. La France se prépare donc à cette «révolution silencieuse» selon les termes de Brice Hortefeux, et à la diffusion de 40 millions de nouveaux permis.

Nouveau permis de conduire européen: une carte à puce biométrique

Sur le modèle du passeport biométrique, sans lequel nul Français ne peut se rendre dans la forteresse états-unienne, à moins d’avoir un visa bien entendu, le nouveau permis de conduire ou permis de conduire 2e génération se modernise.

Présenté sous la forme d’une carte à puce, à l’instar des cartes bancaires, le nouveau permis de conduire a un look bien éloigné de la désormais ancienne feuille rose.

Photo gravée et enregistrée, signature électronique et peut-être même empreintes digitales, les nouveaux permis de conduire s’imposent comme les palliatifs de la falsification généralisée des papiers roses (chaque année, 500000 permis roses font l’objet de déclaration de perte ou de vol).

En parallèle, l’objectif affiché par Bruxelles est de faciliter la libre circulation des personnes tout en contribuant à renforcer la sécurité routière.

Le permis rose n’est pour autant pas encore mort et enterré puisque la France a jusqu’à 2033 pour liquider son stock.

Autre innovation de ces nouveaux permis: ils consigneront tout l’historique des points. Autrement dit, point retiré ou point récupéré figureront de manière claire et précise sur le nouveau permis et seront consultables depuis un ordinateur.

Plus question donc de tenter sa chance de redevenir automobiliste dans un autre pays de l’Union européenne lorsqu’on s’est fait retirer le permis. En revanche, le scénario du PV qui nous suit d’État en État est tout à fait envisageable.

Reste à connaître l’étendue des informations figurant sur ces nouveaux permis de conduire, notamment celles concernant l’assurance automobile. Les compagnies d’assurance auto auront-elles un droit de regard sur ces nouveaux permis?

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres