Nice n’aura pas de ZAPA

Comme vous le savez, un décret publié au JO le 22 février dernier prévoyait que certaines villes françaises mettent en place des zones d’action prioritaires pour l’air dénommées ZAPA. Parmi ces villes, figurait celle de Nice. Or, le député-maire Christian Estrosi a annoncé mercredi 06 juin que la ville se retirait du programme ZAPA.

L’abandon de ZAPA au profit du programme global de réduction des émissions polluantes

Nice aurait renoncé à la création de ces zones d’action prioritaires pour l’air, espaces situés en centre-ville dans lesquels la circulation des véhicules polluants devait être interdite, au double motif de la complexité de l’installation du dispositif et de l’impopularité que le projet suscite.

En prétendant que son programme global de réduction des émissions polluantes, passant notamment par l’installation d’un tramway sur la fameuse promenade des Anglais, allait se montrer plus efficace, le maire de Nice Christian Estrosi a annoncé vouloir retirer sa ville du programme ZAPA.

Cet abandon profiterait sans doute du récent changement de gouvernement. En effet, la mise en place des ZAPA a été imposée par l’Union Européenne et sous le gouvernement Fillon, les municipalités étaient invitées à procéder rapidement à leur installation.

Proche politiquement de l’ancien gouvernement, Christian Estrosi l’est forcément beaucoup moins du gouvernement actuel.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres