Manuel Valls communiquera le nombre de voitures brulées

Alors que le silence sur le nombre de véhicules brulés à la Saint-Sylvestre régnait totalement sous le quinquennat de Sarkozy, au prétexte incertain qu’il fallait éviter tout effet d’émulation, l’actuel ministre de l’Intérieur Manuel Valls a indiqué mercredi 26 décembre qu’outre «le nombre d’interpellations, [il] donnerai[t] aussi le chiffre des voitures brûlées deux jours ou trois jours après».

Valls ne veut pas «donner le sentiment de cacher quelque chose»

Contrairement à ses prédécesseurs, Brice Hortefeux et Claude Guéant, Manuel Valls veut jouer la transparence. Selon ses propres termes, le ministre refuse de «donner le sentiment de cacher quelque chose».

En effet, les informations relatives au nombre de voitures brulées étaient tues, de telle sorte que les derniers bilans dont on dispose remontent à l’année 2010 avec un total de 1137 véhicules incendiés.

Toutefois, ce devoir de transparence dont le ministre se porte garant n’exclut pas le déploiement de l’artillerie généralement prévue pour les festivités de fin d’année, ainsi que les mesures de répression préventive habituellement mises en place.

Ainsi, on sait que:

  • La vente et l’utilisation des feux d’artifice au détail sont interdites;
  • Les contrôles routiers seront renforcés dans la nuit;
  • Une présence policière discrète durant toute la nuit est prévue dans certains quartiers;
  • 800 militaires sur le terrain.

Source: LeParisien.fr

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres