Lire ses textos au volant est interdit par la loi

Vous êtes au volant, vous recevez un SMS, comment réagissez-vous? Comme 98% des automobilistes, vous lisez votre message sans vous poser plus de questions que ça. Eh bien, apprenez, puisqu’on devine que vous l’ignoriez, que ce que vous venez de faire, la lecture d’un sms, est tout aussi interdit que l’usage du téléphone au volant.

En effet, d’après un arrêt de la Cour de Cassation du 13 septembre 2011, «L’usage d’un téléphone, au sens de l’article R. 412-6-1 du Code de la route, s’entend de l’activation de toute fonction par le conducteur sur l’appareil qu’il tient en main».

Lire un SMS au volant équivaut à utiliser un téléphone

Même sans porter le téléphone à son oreille, le fait de le manipuler suffit à rendre compte de «l’usage du téléphone» au volant et est, à ce titre, interdit par l’article 412-6-1 du Code de la route qui dispose que: «L’usage d’un téléphone tenu en main par le conducteur d’un véhicule en circulation est interdit. Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.»

La Cour s’en est donc tenue à la loi, sans interprétation abusive puisqu’il ressort clairement de l’article cité que lorsqu’on lit un texto, on tient son téléphone en main.

Ne pas respecter cette disposition expose le conducteur à une amende de 35 euros et au retrait de 2 points sur son permis de conduire.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres