De l’inutilité prochaine des avertisseurs de radars

Selon un article du Parisien.fr, publié le 29 novembre, un accord entre gouvernement et fabricants d’avertisseurs de radars rendrait inefficaces ces petits appareils très prochainement. Au lieu d’avertir de la présence des radars, ce qui jusqu’ici était leur rôle, les avertisseurs de radars deviendront de simples «outils d’aide à la conduite».

Un changement prévu d’ici mi-décembre

Une circulaire du gouvernement inviterait «les préfets à multiplier le nombre de zones dangereuses, rendant ambigüe la détection des radars» selon Le Parisien.

Quel est l’intérêt de la multiplication du nombre de zones dangereuses, vous demandez-vous? Semer la confusion. En effet, toujours selon l’article du Parisien.fr, «Une consigne orale a été donnée aux préfets de rassembler dix fois plus de zones que de radars, raconte sous couvert d’anonymat un ingénieur de travaux publics. Dans un département avec 25 radars fixes par exemple, pas moins de 250 zones de danger ont été compilées, ce qui veut dire qu’un automobiliste sera prévenu seulement une fois sur dix de la présence d’un radar !»

Ainsi, chaque préfet est invité à fournir dans les meilleurs délais une carte routière des zones dangereuses. Cette invitation n’a pas été saluée partout, et notamment dans le département de la Sarthe, où «les services de gestion de voirie et mêmes certaines sociétés d’autoroutes ont été jusqu’à refuser de collaborer avec les services de l’État pour l’établissement des cartes.»

Encore un bon chaos en perspective sur le très épineux sujet des radars.

A la recherche d’une bonne assurance automobile? Trouvez-la sur LeLynx.fr, votre comparatif d’assurance voiture.

Gratuitement et en 5 minutes, recevez plusieurs devis assurance auto et trouvez une assurance pas chère pour votre voiture.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres