Insécurité routière : la contre-attaque de Brice Hortefeux

On vous l’annonçait il y a peu, le mois de janvier 2011 a été particulièrement meurtrier sur les routes puisqu’il enregistre une hausse de 21% environ de la mortalité par rapport à janvier 2010. Une hausse expliquée en partie par une différence de climat entre l’année dernière et cette année puisque selon certains, la neige qui sévissait en janvier 2010 avait dissuadé les automobilistes de prendre le volant.

Du côté des associations de sécurité routière, la hausse de la mortalité sur les routes est imputable à l’adoption de la loi Loppsi 2, sur l’assouplissement du permis à points.

C’est dans ces conditions que le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux a décidé d’en finir avec ces polémiques et de calmer certaines ardeurs…

1000 radars supplémentaires et des PV électroniques: le plan d’Hortefeux

Le «plan national de lutte contre l’insécurité routière» de Brice Hortefeux, annoncé en grande pompe jeudi 10 février à Saint-Arnoult-en-Yvelines, a ceci de surprenant qu’il ne propose rien qui n’ait déjà été proposé l’année dernière par le gouvernement auquel il appartient, et s’apparente donc davantage à un non événement qu’à une véritable contre-attaque.

Ainsi, le plan repose, sans surprise, sur l’installation de 1000 radars supplémentaires d’ici 2012, la nécessaire formation des conducteurs quel que soit leur âge et la généralisation des PV électroniques.

Alors, étonné?

En revanche, nul mot n’a été dit concernant l’objectif présidentiel d’abaisser le nombre de tués sur la route sous la barre des 3000.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres