Garantir la sécurité routière mondiale : un projet de l’OMS

Depuis son rapport de 2007 intitulé « Les jeunes et la sécurité routière », l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ne cesse, année après année, d’appeler les États du monde à harmoniser leurs mesures pour garantir la sécurité routière à l’échelle mondiale.

Les données de l’insécurité routière en chiffres

L’OMS a noté dans son Rapport de situation sur la sécurité routière dans le monde de 2009 plusieurs données alarmantes :

  • Chaque année, les accidents de la route font plus d’1,2 million de morts et de 20 à 50 millions de blessés dans le monde.
  • Les accidents représentent la première cause de décès des 15-29 ans.
  • Plus de 90% des décès par accident de la circulation ont lieu dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.
  • Aujourd’hui 9ème cause de décès dans le monde, les accidents de la route deviendraient la 5ème cause de mortalité d’ici 2030.

Les mesures préconisées pour garantir la sécurité routière

L’OMS prévoit qu’une campagne d’harmonisation des mesures étatiques en matière de prévention routière réduirait considérablement ces chiffres. Ainsi, l’organisation encourage les États à :

  • Abaisser les limites de vitesse, de sorte qu’elles ne dépassent pas les 50km/h en agglomération.
  • Réprimer la conduite en état d’ivresse et tolérer un seuil d’alcoolémie ne dépassant pas 0.05g/dl et 0.02g/dl pour les jeunes conducteurs.
  • Imposer le port des ceintures de sécurité, à l’avant et à l’arrière de la voiture.
  • Améliorer les routes.
Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres