Fausses plaques d’immatriculation : des faits inquiétants

Vous avez sans doute entendu parler de PV distribués en masse aux automobilistes ou autres usagers de la route alors même que les supposés contrevenants n’avaient pas fait usage de leurs véhicules le jour dit sur l’avis de contravention?

Vous avez peut-être vous-même été sanctionné pour une infraction routière relevée à plusieurs centaines de kilomètres de là où vous vous trouviez effectivement?

Cartésien comme vous l’êtes, vous avez immédiatement écarté la piste de l’activité paranormale pour essayer de comprendre ce qui se passait. Et comme vous avez raison! Puisqu’il s’agit en réalité d’un phénomène bien plus palpable: la multiplication de fausses plaques d’immatriculation ou «doublette». On s’explique…

Qu’est-ce que la doublette ou usurpation de plaques d’immatriculation?

Depuis plusieurs années déjà, toutes sortes de magouilles à la plaque d’immatriculation sont effectuées par des gens pas franchement remplis de bonnes intentions, comme vous pouvez vous le figurer sans trop de peine.

En effet, les infractions aux plaques peuvent revêtir plusieurs formes, dont 2 prédominent:

  • Le remplacement d’un chiffre par un autre: il s’agit alors de falsification d’une plaque d’immatriculation;
  • Le vol d’une plaque d’immatriculation et son utilisation frauduleuse: il s’agit là d’usurpation.

Ce phénomène, loin d’être marginal, a été recensé 13 574 fois en 2010. Dans le lot, 5 079 cas étaient des falsifications de plaques d’immatriculation. 410 cas étaient des doublettes.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres