Facebook veut accélérer la digitalisation des assurances

Facebook aide à la digitalisation des assurances.

Le géant californien Facebook compte bien se tailler une part du gâteau du marché de l’assurance. En accompagnant les acteurs de l’assurance dans leur transformation digitale, la société créée par Mark Zuckerberg veut devenir le futur intermédiaire privilégié entre les assureurs et leurs clients.

La transformation digitale – ou « digitalisation » – est la priorité majeure des assureurs, bien que leurs investissements et activités dans le numérique tendent à rester au stade de l’exploration. Avec la nécessité d’étendre la chaîne de valeur traditionnelle de l’assurance en constituant de nouveaux écosystèmes de partenaires, Facebook espère en devenir un maillon fort.

Qu’est-ce que la « digitalisation » ?

La digitalisation d’une entreprise consiste dans la réinvention intégrale de son modèle et de toute la chaîne interne de fonctionnement :  qu’il s’agisse de stratégie, d’organisation managériale ou d’environnement collaboratif.

Les clients ne cherchent plus uniquement des produits d’assurance, mais également des solutions pour leur vie de tous les jours. Beaucoup sont à la recherche d’un nouveau genre de relation avec leur assureur. C’est le terrain de jeu choisi par Facebook pour devenir un intermédiaire de choix.

Un réseau de 1,59 milliard d’utilisateurs

Emmanuel Marill, responsable des services financiers de Facebook France, explique que la principale problématique des assureurs est d’« être plus proches de leurs clients », ajoutant que « c’est cette proximité et la pro-activité dans la relation client qui fait la différence. » Il estime par ailleurs que cela explique leur intérêt pour Facebook, utilisé chaque mois par 1,59 milliard de personnes. « Cette présence nous permet de rapprocher un assureur de son client lors des moments de vie importants », avance Emmanuel Marill.

Un partenariat sur mesure

Relation client

Facebook a déjà mis en place des partenariats stratégiques avec des acteurs du marché de l’assurance, comme Axa, BPCE, BNP Paribas ou encore Groupama. Des assureurs qu’Emmanuel Marill « accompagne dans leur transformation digitale à la façon d’un consultant, avec des services sur-mesure, adaptés aux problématiques et aux besoins de chacun ».

Le travail de digitalisation proposé par Facebook peut être ciblé sur la partie média des assureurs ou sur des aspects plus marketing.

Avec son partenaire Axa, Facebook a, par exemple, lancé des chantiers globaux de digitalisation, allant de la mobilité de ses solutions à la réflexion autour de ses applications.

Facebook, qui estime ne pas avoir de concurrent frontal en tant qu’intermédiaire entre l’assureur et son client, est utilisé par les entreprises pour générer des demandes de devis en ligne. « Nous sommes au cœur de la chaîne de valeur, explique Emmanuel Marill, entre une marque et ses clients et prospects, à la jonction entre la communication et la mise en relation ».

Axa utilise Facebook Messenger comme outil d’interaction avec ses assurés

L’assureur vient de lancer « Switch by Axa », un service destiné aux moins de 30 ans, utilisant la messagerie instantanée de Facebook. Grâce à une application smartphone ou tablette, les clients pourront utiliser Messenger pour interagir rapidement avec les conseillers d’Axa France, pour engager une conversation, poser des questions sur les offres, demander des documents ou des attestations, s’informer sur l’évolution de leur dossier. Le groupe Axa est le premier assureur à exploiter ce service, qu’il n’exclut pas, à l’avenir, de proposer à l’ensemble de ses clients.

Switch by Axa

 

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres