Les excès de vitesse, n°1 des PV dressés en 2013

Il y a quelques jours, on vous parlait de la baisse des recettes rapportées par les radars en raison d’une baisse du nombre d’infractions constatées par rapport à 2012. Malgré ce ralentissement, les infractions relevées par les radars, vitesse et feu rouge confondus, représentent presque la moitié des infractions au code de la route pour 2013.

Votre comparateur d’assurance auto LeLynx.fr vous résume le bilan des statistiques 2013 sur « Le comportement des usagers de la route » dont nous parle AutoPlus dans son n° 1355 du vendredi 22 août 2014.

9 infractions sur 10 sont dues à la vitesse

Pour publier ces statistiques, l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) a utilisé les données fournies par les forces de police et de gendarmerie nationales, y compris le nombre d’infractions aux arrêts et stationnement constatées par les agents de surveillance de Paris (ASP). N’ont pas été pris en compte les procès verbaux dressés par les polices municipales.

Ainsi, pour 2013, le nombre d’infractions au code de la route s’élevait à 24 494 010. 48,5% de ces infractions au code de la route ont été relevées rien que par les radars automatiques (vitesse et feu rouge) dont 91,9% sont dues à la vitesse. En 2013, le nombre d’infractions à la vitesse s’élevait donc à 10,6 millions contre 11,6 millions en 2012, soit une baisse de 8,3%.

Autre point intéressant, sur l’ensemble des infractions ayant donné lieu à un retrait de points, 76,4% étaient des infractions constatées par les radars. Les infractions pour excès de vitesse ont fait perdre 7 701 247 points de permis en France, ce qui représente un peu plus de la moitié des 13 526 141 points retirés en 2013. D’autre part, rouler en dessous de 20 km/h alors que la vitesse maximale autorisée est supérieure à 50 km /h a fait perdre 3 902 485 points aux automobilistes.

Enfin, 2 425 254 automobilistes ont pu récupérer leurs 12 points de permis après avoir adopté une conduite exemplaire pendant 3 années consécutives.

La conduite sans assurance progresse

Alors que les autres délits sont en baisse, le nombre d’automobilistes qui prennent la route sans être assurés continue de grimper. Le bilan de l’ONISR note une hausse de 7,6% en 2013, soit 87 719 automobilistes qui roulaient sans la carte verte contre 81 545 en 2012.

Si conduire sans assurance est loin d’être la principale cause des contraventions comme en témoigne le tableau ci-dessous, rouler sans assurance est non seulement considéré comme un délit sanctionné par la loi, mais peut être lourd de conséquences en cas d’accident grave. Certains automobilistes avancent qu’ils roulent sans assurance car celle-ci coûte trop cher.

Graph-verbalisation6

Source : ONISR

Il est vrai qu’il peut y avoir des différences énormes d’une compagnie d’assurance à une autre pour un contrat présentant les mêmes garanties. C’est pour cette raison qu’il est fortement recommandé de comparer les offres avant de souscrire votre assurance auto. Pour ce faire, rendez-vous sur le site de LeLynx.fr faites vos devis en ligne gratuitement afin de trouver le contrat qui vous convient.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres