Les marques auto auxquelles les Français sont le plus attachés

attachement-marque-voiture

LeLynx.fr a calculé le degré d’attachement des Français aux différentes marques auto. Le critère révélateur du désamour d’un conducteur pour son véhicule ? Le moment fatidique où ce dernier choisi de ne plus l’assurer « tous risques », mais seulement « au tiers ».

En matière d’assurance auto, le contrat « tous risques » est le plus haut niveau de garantie. Une protection optimale déterminée par la valeur du véhicule et qui se révèle être un précieux indice de l’intérêt porté par les automobilistes à leur voiture. Plus un contrat tous risques est conservé longtemps par l’assuré, plus ce dernier est très probablement attaché à son véhicule et souhaite protéger sa valeur.

Attachement aux marques automobiles

Une anglaise dans le trio de tête

Fidèles à leur image de qualité, les constructeurs allemands arrivent en tête de classement. Les propriétaires de Mercedes abandonnent leur contrat d’assurance « tous risques » pour une formule inférieure au bout de 10,4 ans en moyenne, tandis que les détenteurs de BMW, d’Audi et de Volkswagen changent respectivement après 10,1 ans, 10 ans et 9,2 ans.

Le constructeur britannique Mini qui n’était que 4e du classement l’année dernière réussit à tirer son épingle du jeu en se positionnant en 2e place. Sa tactique : commercialiser principalement des citadines haut de gamme originales et personnalisées, donc très « attachantes ». Petite nuance cependant : la marque a été rachetée en 1994 par BMW, ce qui peut expliquer en partie la confiance des automobilistes.

Les constructeurs nippons (ni mauvais)

Le milieu du classement concentre la majorité des marques asiatiques. Le degré d’attachement des automobilistes pour ces voitures varie assez largement entre 9,2 et 8,1 ans, à l’image de Nissan (9,2 ans), Honda (9 ans), Kia (8,7 ans), Toyota (8,5 ans), Mazda (8,4 ans), Suzuki (8,2 ans) et Hyundai (8,1 ans).

Un cran en dessous du trio de tête, ces constructeurs se démarquent en commercialisant des modèles type SUV ou crossovers. Mais qui dit grosses cylindrées ne dit pas forcément gage de confiance…

Voiture romantique

Pour les automobilistes, les constructeurs asiatiques ont l’avantage de présenter des modèles aux designs travaillés, mais dont le coût ne nécessite pas une couverture tous risques étendue sur le long terme.

Les Françaises en bas du tableau

Pas de « Cocorico » dans ce classement ! Quand il s’agit d’automobile, les Français ne font pas confiance aux marques tricolores… Alors que l’amour pour Citroën et Peugeot dure 8,3 ans, les propriétaires de Renault jugent bon de renoncer à leur couverture tous risques après seulement 7,8 ans… Dacia, la filiale low-cost du groupe Renault, essaie quant à elle de concurrencer les Asiatiques dans le domaine du tout-terrain mais finit malgré tout dernière du classement (7,2 ans).

Méthodologie de l’étude

Etude réalisée à partir des données récoltées par LeLynx.fr sur l’année 2015 auprès d’un échantillon de plus 2 millions d’utilisateurs. 

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres