Éthylotests : obligation repoussée au 1er novembre 2012

Alors que le décret sur l’obligation de détenir un éthylotest non usagé à bord de son véhicule publié au Journal Officiel le 1er mars dernier devait entrer en vigueur au 1er juillet, les autorités forcées de composer avec la pénurie que cette obligation a entraînée, ont décidé de repousser au 1er novembre 2012 l’application du décret.

En effet, la raison du report est motivée par la rupture des stocks d’éthylotests chimiques.

100 millions d’éthylotests sur le marché au 1er novembre

Les plus sceptiques d’entre nous se demandent naturellement comment l’obligation de posséder un éthylotest au 1er novembre 2012 pourra concrètement être satisfaite s’il y a déjà pénurie.

Là-dessus, la sécurité routière tente de rassurer: «Au 1er novembre, 100 millions d’éthylotests auront été mis sur le marché, faites le calcul sur la population française, tout le monde devrait pouvoir s’en être procuré. D’autant que d’autres fournisseurs sont en cours de certification par la LNE, ce qui pourrait offrir un apport supplémentaire sur le marché.»

Et, si ce n’était pas le cas? La sécurité routière ne l’envisage pas car pour elle: «Pas question de repousser la date limite» qui, au passage a donc déjà été repoussée au 1er novembre.

Le 1er novembre, c’est précisément aussi la date à laquelle le défaut de possession d’un éthylotest sera sanctionné par un PV de 11€. Donc, ça tombe finalement assez bien étant donné que l’esprit des policiers, interrogés par la rédaction d’Auto Plus, semblait embrouillé par les dates.

Contralco, fabricant leader d’éthylotests chimiques voit dans la pénurie des appareils la volonté de certaines enseignes de faire des «réserves» pour vendre à foison à la rentrée.

La sécurité routière rappelle enfin qu’il n’est pas utile de se précipiter sur la première offre d’éthylotest venue du Web, étant entendu que des fabricants malveillants y racolent l’automobiliste en panique et que le prix d’un ballon est de 1 à 2€.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres