Enfants en voiture : 27 minutes de quiétude max

Selon une enquête réalisée par Ipsos pour TomTom auprès de 4 113 femmes ayant des enfants âgés de 2 à 8 ans, du 1er au 19 mars 2012, il ressort que lors de départs en vacances en voiture, les enfants français s’ennuient au bout de la 27e minute.

Au-delà de l’intérêt qu’une telle étude suscite puisqu’elle nous renseigne sur le comportement de nos petits bouts de chou et notamment sur leur seuil de tolérance qui vraisemblablement ne dépasse pas la demi-heure, elle nous éclaire aussi sur le pourquoi du comment les voyages en voiture avec des enfants peuvent rapidement s’apparenter à un mauvais rêve.

Ennui au bout de 27 minutes pour un trajet total de 5 heures en moyenne

Vous habitez Paris et vous prenez votre voiture en famille pour vous rendre à Nice? Vous allez donc prendre la route pour 8 heures au-moins. Or, comme indiqué plus haut, la patience de votre enfant en voiture a des limites, estimées à 27 minutes.

Autrement dit, l’enfant est calme pendant ces premières 27 minutes puis il laisse exploser son impatience.

Ce qui signifie qu’en soustrayant les moments pendant lesquels il dormira, il vous faudra le distraire pendant 4 à 5 heures environ. Niveau distractions, les mères de famille interrogées savent quoi faire:

  • 74% d’entre elles organisent des jeux;
  • 52% distribuent friandises et cadeaux;
  • 24% mentent sur l’heure d’arrivée pour que l’enfant trouve le temps moins long.

Enfin, l’étude nous révèle que les parents français ne sont pas les plus à plaindre puisque:

  • En Australie, la résistance d’un enfant assis sur la banquette arrière est de 23 minutes;
  • 24 minutes au Royaume-Uni;
  • 25 minutes en Espagne;
  • 26 minutes en Italie;
  • 27 minutes aux Pays-Bas.

En revanche, les enfants sont exceptionnellement patients:

  • Aux États-Unis puisqu’il leur faut 30 minutes pour s’agiter;
  • En Allemagne les enfants tiennent 31 minutes;
  • Et 34 minutes pour la Nouvelle-Zélande.

Source: LaTribuneAuto

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres