En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Diesel : les défauts du filtre à particules


Le filtre à particules (FAP), obligatoirement installé sur les diesels depuis 2011 sert, comme son nom l’indique, à filtrer les particules cancérigènes émises par les moteurs diesel. Si l’intention est bonne, force est de constater que son fonctionnement pose problème aux automobilistes qui n’utilisent leur voiture que pour de petits trajets et peut rapidement entrainer des frais supplémentaires élevés. Quels sont donc les problèmes posés par le FAP? LeLynx.fr vous explique tout.

Pourquoi le filtre à particules est-il inadapté aux petits rouleurs?

Comme nous l’explique le magazine AutoPlus dans son numéro du 13 mai 2013, le FAP, en filtrant les particules, s’encrasse petit à petit, ce qui bouche l’échappement. Certes, le FAP est conçu pour se décrasser automatiquement, mais pour cela, il faut augmenter la température des gaz d’échappement afin de brûler les particules. Cela se fait en injectant davantage de gazole en post-combustion.

Seul problème: pour que cela fonctionne, il est nécessaire d’adopter un style de conduite particulier. Il faut que le moteur ait roulé au moins 15km (afin d’être chaud), il faut rouler au-dessus de 50 km/h (voir plus, selon les modèles), avoir un régime moteur soutenu et conduire au moins un quart d’heure. Bref, des conditions difficiles à réunir quand on ne se sert de son véhicule que pour des petits trajets urbains, comme pour se rendre au bureau, par exemple.

Si le filtre à particules n’a pas l’occasion de se décrasser de lui-même, il finit par se boucher complètement. On est alors obligé d’aller chez le garagiste soit pour le régénérer (200 euros l’opération), soit pour le changer, ce qui coûte entre 700 et 2500 euros selon le modèle. Dans le pire des cas, l’encrassement du filtre peut provoquer une casse moteur. Ici, les prix de la réparation sont astronomiques, comptez 10000 à 15000 euros.

Et si je retirais mon filtre à particules?

Si vous avez un diesel et qu’à l’achat vous ne connaissiez pas les contraintes liées au filtre à particules, ce qui ne serait guère étonnant puisque les concessionnaires se gardent bien de les mentionner, peut-être serez-vous tenté de vous en débarrasser. Pour cela, il existe des garagistes qui vous proposeront de retirer l’intérieur du FAP pour un prix inférieur à l’achat d’un neuf, mais les conséquences légales peuvent vous décourager de procéder à une telle opération.

Il faut savoir que cette modification fera que votre voiture ne sera plus aux normes et si votre intervention est découverte, cela se traduira par une amende et une mise en fourrière. De plus, en modifiant ainsi les caractéristiques du véhicule, vous ne serez plus couvert ni par la garantie constructeur ni par l’assurance auto. Notez également qu’en cas d’accident corporel grave, votre responsabilité pénale pourra être engagée.