Comment l’État redistribue-t-il l’argent des radars ?

Alors qu’on vous annonçait en janvier dernier que les radars automatiques avaient rapporté à l’État 630 millions d’euros sur la seule année 2011, force est de constater à la lueur de ce que nous apprend le magazine Auto Plus dans son édition du lundi 17 septembre, qu’on n’était pas très loin du (vrai) compte mais qu’on était quand même en dessous.

En réalité, nous dit le magazine, la somme totale engrangée au titre des amendes distribuées par les radars est de 641 millions d’euros en 2011. Du coup, il peut être utile de savoir ce que l’État fait concrètement d’une telle somme afin d’y voir un peu plus clair sur tout ça.

Radars: 539 millions d’€ de PV payés dans les 45 jours et 102 millions d’€ d’amendes forfaitaires majorées

Sur les 641 millions d’euros récoltés en 2011, Auto Plus nous indique qu’il faut procéder à une première distinction entre:

  • Les amendes forfaitaires (c’est-à-dire les amendes réglées dans le délai de 45 jours) dont le montant total sur 2011 est de 539 millions d’euros;
  • Les amendes forfaitaires majorées (puisqu’elles ont été réglées après le délai de 45 jours) d’un montant de 102 millions d’euros.

À partir de cette distinction, le magazine nous informe que sur les 539 millions d’euros de recette des amendes forfaitaires payées dans les délais:

  • 198 millions servent au système des radars eux-mêmes et des amendes qu’ils délivrent: 118 millions sont utilisés pour financer les installations et la maintenance des radars, 64 millions sont affectés au traitement des PV et 16 millions à la modernisation du permis de conduire;
  • 181 millions d’euros servent à l’essor des voies ferrées sous la houlette de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF);
  • 160 millions d’euros pour la sécurisation des routes: 100 millions d’euros censés servir aux communes et structures intercommunales et 60 millions aux départements.

Pour ce qui est de l’autre partie des 641 millions d’euros, c’est-à-dire en ce qui concerne les 102 millions d’euros d’amendes forfaitaires majorées (non réglées dans les temps), 48 millions de cette somme sont utilisés pour résorber la dette de la France et, 54 millions sont versés aux collectivités locales.

Alors, déçu? Vous pensiez que l’argent que vous mettiez dans le règlement des amendes servait directement et exclusivement la sécurité routière? Eh bien non. Auto Plus nous précise que seuls quelques 200 millions d’euros sont réaffectés vers ce noble but mais, nul ne peut réellement affirmer que ladite somme est effectivement utilisée à cette fin…

Source: Auto Plus, «Où va l’argent des radars?», Pascal Pennec, n°1254, lundi 17 septembre 2012.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres