Ces radars qui nous piègent

Aujourd’hui, lundi 29 avril 2013, l’association 40 Millions d’automobilistes publie les résultats de son étude intitulée «Raconte-moi ton radar». L’objectif? Communiquer les résultats à Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, afin de l’inciter à revoir sa politique concernant les radars. Car si l’on en croit les nombreux témoignages récoltés, de nombreuses cabines sont de véritables embuscades tendues aux automobilistes. Par cette étude, l’association espère sensibiliser le gouvernement aux dérives des radars.

Les 10 pièges des radars

40 Millions d’automobilistes a lancé un appel à témoin et a reçu 67000 témoignages qui lui ont permis de discerner 10 grands types de piège tendus aux automobilistes:

  • les incohérences dans les limitations de vitesse, avec des routes limitées à 90km/h dans un sens, mais à 70 dans l’autre… Sans parler des amendes pour un dépassement de 50 km/h… sur autoroute! Il existe même des axes où la vitesse maximum autorisée dépend de l’heure où l’on y circule;
  • les limitations excessives, comme sur une 2X2 voies en ligne droite limitée à 50Km/h seulement;
  • les radars placés en fin de descente, où il est délicat de contrôler sa vitesse;
  • les radars cachés, que l’on ne peut pas éviter si l’on ne sait pas qu’ils sont là;
  • les radars placés dans une courte zone de limitation de vitesse;
  • les baisses de limite de vitesse récentes auxquelles on n’est pas encore habitué;
  • les radars placés trop loin après le dernier rappel de limitation de vitesse ou les radars pédagogiques qui induisent en erreur (un radar pédagogique dans une zone 90 qui précède de peu une cabine placée dans une zone limitée à 70, par exemple);
  • les radars placés après les zones dangereuses;
  • les radars placés dans les zones de dépassement, que l’on peut rater si la voiture que l’on dépasse cache la vue;
  • les radars en entrée et sortie d’agglomération, placés à des endroits peu pertinents (juste à l’entrée, des dizaines de mètres avant les premières maisons), ou même cachés.

Les solutions contre les radars abusifs

Dans son rapport, 40 Millions d’automobilistes formule donc 7 grandes propositions pour que les radars retrouvent une vocation pédagogique:

  • rappeler la vitesse à respecter au niveau du panneau avertisseur de radar;
  • placer les panneaux de limitation de vitesse de part et d’autre des voies afin qu’ils soient visibles même en cas de dépassement;
  • supprimer les radars en fin de descente et/ou les remplacer par des radars pédagogiques;
  • assurer la cohérence entre la signalisation et la vitesse sanctionnée par le radar;
  • laisser le temps aux automobilistes de s’habituer aux changements de limitation avant de pénaliser;
  • arrêter de cacher les radars;
  • utiliser plus de radars pédagogiques, notamment aux entrées et sorties d’agglomération.

De plus, l’association appelle le gouvernement à se lancer dans une campagne d’audit de l’implantation des radars en France, afin d’en finir avec ces dérives.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres