Budget auto : est-il plus élevé en euro qu’il ne l’était en franc ?

Dans son édition du lundi 19 novembre, le magazine Auto Plus nous livre un dossier intitulé « Dix ans d’euro, paie-t-on plus cher aujourd’hui ? » basé sur une étude comparée des prix entre 2001, c’est-à-dire quand le franc était toujours la monnaie utilisée et aujourd’hui.

Une façon originale de vérifier la phrase, presqu’élevée au rang d’adage tant on l’entend partout depuis plus de 10 ans maintenant «À cause de l’euro, les prix ont flambé».

« À cause de l’euro, les prix ont flambé »

Pour parvenir à cette étude, le magazine a retenu 3 tarifs pour chaque produit ou service lié à l’automobile listé. Au total, ce sont 50 articles qui sont analysés.

Tous les automobilistes ne se sentiront pas forcément concernés par les postes de dépenses ici retenus mais chaque conducteur pourrait bel et bien avoir à mettre la main à la poche à un moment ou à un autre pour l’achat d’un des produits ou l’utilisation d’un des services ci-dessous.

Ainsi, Auto Plus nous apprend que dans la catégorie de «ce qui a flambé» avec l’arrivée de l’euro, on a:

  • Le week-end au Grand Prix de F1 de Monaco coutait 850 francs (soit 129,57€) en 2001 et, alors qu’il aurait dû atteindre les 157,30€ s’il n’avait subi que l’inflation de 21% constatée entre 2001 et 2012, coute aujourd’hui 340€, soit une hausse accrochez-vous de 116%;
  • Le forfait vidange en centre-auto est passé de 271 francs en 2001 à 104€ aujourd’hui alors qu’il aurait dû se maintenir à 50,15€ (+107% de hausse);
  • La bouteille d’eau sur autoroute (presque pour l’anecdote) coutait 2,40 francs (0,37€) en 2001 contre 0,85€ aujourd’hui, soit une augmentation de 91%;
  • L’expertise automobile d’une valeur de 900 francs en 2001 (soit 137,20€) aurait dû valoir 166,55€ si seule l’inflation avait contribué à sa hausse mais vaut effectivement aujourd’hui 300€ (80% de hausse);
  • Le prix du cheval fiscal en région PACA était de 185 francs (28,20€) à l’époque et atteint désormais les 51,20€, c’est-à-dire qu’il a connu une hausse de 50%;
  • La batterie de marque revenait à 370 francs (56,40€) et, bien qu’elle eut dû valoir 68,47€, elle coute effectivement 101,90€ (hausse de 49%);
  • Le litre de gazole s’élevait à 5,232 francs (0,798€) en 2001 et, si l’augmentation n’avait été que ce qu’elle aurait dû être, il aurait atteint 0.968€ mais la réalité des choses étant tout autre, il vaut désormais 1,402€ (+45% de hausse);
  • Le litre de GPL carburant: 3,335 francs (0,508€) en 2001 contre 0,883€ désormais;
  • Le litre de SP95 coutait environ 6,785 francs (soit 1,034€) en 2001 et s’élève maintenant à 1,580€;
  • Le dépannage sur autoroute d’une valeur de450 francs en 2011 a atteint 119,75€ aujourd’hui;
  • L’heure de main d’œuvre à l’atelier nécessitait en 2001 de débloquer la somme de 217,13 francs (31,10€) environ et vaut désormais 57,30€ quand on sait qu’elle n’aurait pas dû excéder le montant de 40,18€ ;
  • Les frais d’enlèvement par la fourrière s’élevaient à 450 francs (68,60€) en 2001 pour atteindre en 2012 113€.

Même son de cloche pour le prix des chaînes neige de centre-auto qui bien qu’ayant valu 369 francs à la (belle) époque, valent désormais 89,90€, ou encore en ce qui concerne le PV pour stationnement impayé, de l’ordre de 75 francs en 2001 et qui vaut dorénavant 17€.

En dépit de l’euro, les prix n’ont pas vraiment bougé

Parallèlement à l’augmentation de certains prix imputable au changement de monnaie, il y a, nous dit Auto Plus, des postes de dépenses qui n’ont connu qu’une infime hausse voire même une légère baisse. Parmi ceux-ci, on peut compter:

  • Le péage trajet Paris-Marseille, d’un montant de 285 francs (43,45€) en 2001, lequel aurait dû par le seul fait de l’inflation, valoir actuellement 52,74€, vaut en fait aujourd’hui 55,80€, soit une hausse contenue de 6%;
  • Le cheval fiscal en région Aquitaine (preuve s’il en fallait qu’en matière de prix du cheval fiscal et ipso facto de la carte grise, les régions ne se valent pas), coutait 185 francs (28,20€) en 2001 contre 36€ en 2012 (+5% d’augmentation);
  • Une Volkswagen Golf TDI milieu de gamme valait 126140 francs (19229€) à l’époque et alors qu’elle aurait dû valoir 23344€ en subissant l’inflation, ne vaut en réalité que 23140€ soit une baisse de 1%;
  • La Toyota Prius finition de base suit une tendance plus forte encore puisque bien qu’elle coutait 140771 francs (21459€) en 2011 et qu’elle aurait dû atteindre la somme de 26051€, coute 25200€ aujourd’hui, soit une baisse de 3%;
  • Le contrôle technique d’une automobile diesel coutait 400 francs (60,98€) en 2001 contre 70€ aujourd’hui (-5%), tandis que celui d’une essence valait 350 francs (53,35€) en 2001 contre 65€ désormais (+0,4%);
  • Le prix d’une assurance tous risques en ligne (50% de bonus chez Direct Assurance) s’établissait à 3022 francs en 2001 (460,67€) contre 562€ aujourd’hui (hausse de 0,5%).

Grâce à l’euro, les prix ont baissé ?

Enfin, découvrons les postes de dépenses et produits qui grâce à l’euro ont connu une baisse.:

  • Le gilet de sécurité fluorescent est passé de 83,50 francs (12,73€) en 2001 à 2,90€ aujourd’hui (-81%);
  • L’option GPS sur une berline familiale d’une valeur de 12000 francs à l’époque (soit 1829€) vaut désormais 900€;
  • Le triangle de signalisation s’élevait à 70 francs (10.67€) en 2001 et est tombé aujourd’hui à 5,99€;
  • L’éthylotest chimique (ballon) NF coutait 10 francs (1.52€) et vaut aujourd’hui 1€ environ (gardez bien ceci à l’esprit si vous êtes encore à la recherche d’un éthylotest);
  • L’assurance tous risques en agence (chez AXA) valait 4522 francs (689,33€) en 2001 contre 659,88€ en 2012 (-21%);
  • La contravention pour excès de vitesse était d’un montant de 900 francs (137,20€) en 2001 et vaut désormais 135€ (-19%);
  • Le stage de récupération des points coutait 1500 francs (228,66€) à l’époque et vaut désormais 241€;
  • L’examen du permis de conduire coutait 10000 francs (1524€) en 2001 contre 1700€ environ aujourd’hui (moyenne nationale avec pour base forfait 35 heures de conduite).

Vous aurez vivement remarqué que le prix d’une assurance auto en ligne est bien moins élevé (562€) que son équivalent en agence (659,88€). Qu’attendez-vous pour comparer les assurances voiture ?

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres