En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus et vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Le budget auto augmente alors que les Français roulent moins


Cela peut paraître surprenant, mais c’est pourtant vrai. Selon les chiffres publiés récemment par l’Automobile Club Association (ACA), le budget auto des Français est en augmentation sur l’année 2012, alors que pourtant, ils se servent moins de leur voiture qu’avant. Les voitures diesel ont roulé en moyenne 0,7% de kilomètres de moins et les essences 3% en moins. D’où viennent les augmentations? Votre comparateur d’assurances auto LeLynx.fr vous aide à y voir plus clair.

Presque tous les postes de dépense auto en augmentation

Comme le souligne l’Automobile Club Association, malgré une utilisation moindre, les budgets des diesels et des essences ont augmenté respectivement de 4,4% et de 1,2%. La faute à des postes de dépenses pratiquement tous en augmentation.

  • Le prix d’achat d’une voiture essence reste stable, mais dans le cas du diesel, l’augmentation est de 6,6%. De plus, la taxe sur le Certificat d’immatriculation est aussi en hausse (4,8% pour une 6CV);
  • L’assurance auto est plus chère (+3% pour une Clio 1,2 Tce) et ce malgré une baisse de 6,6% du nombre d’accidents de la route. Cette augmentation s’explique en partie par l’augmentation du prix des réparations (2,8%) et de la main d’œuvre (3,7%);
  • Le prix du carburant a lui aussi augmenté de 4,40% pour le sans plomb 95 et de 4,5% pour le gazole, chiffres deux fois supérieurs à l’inflation;
  • L’entretien est plus ou moins en augmentation selon les modèles. Pour la Clio prise en exemple par l’étude, le prix est en hausse de 2,6%;
  • Les péages, eux, ont augmenté leurs tarifs de 2,5%.

Le poids des taxes dans le budget auto

L’ACA pointe du doigt les taxes, qui pèsent très lourd dans le budget auto. Le taux varie selon les modèles. Par exemple, dans le cas d’une 308 diesel, les taxes représentent 24% du budget. Pour une Clio d’occasion, ce chiffre monte à 34%! Le montant total des taxes s’élève à 63 milliards d’euros, un montant supérieur à l’impôt sur le revenu, qui a rapporté 59 milliards d’euros en 2012 d’après ImpôtSurleRevenu.org. Une grande partie de ces taxes se payent à la pompe.

Comme vous le savez, le diesel est sujet à controverse depuis quelques temps et il est parfois question d’aligner ses taxes sur celles de l’essence, plus chère. Didier Bollecker, Président de l’ACA, déclare que «L’alignement envisagé des taxes sur le gazole sur celles de l’essence apporterait plus de 8 milliards au budget de l’Etat mais aurait des conséquences négatives pour l’industrie automobile». Il propose plutôt de réduire les taxes sur l’essence pour ramener son prix au niveau du diesel. Cela permettrait à l’État de «[redistribuer] le manque à gagner de l’alignement du super sur le diesel, soit 2 milliards de pouvoir d’achat». Autrement dit: l’État gagnerait moins d’argent, mais les Français feraient des économies.