Et pendant ce temps-là, les Britanniques roulent au café

En Grande-Bretagne, un conducteur a parcouru les quelques 340 kilomètres qui séparent Londres de Manchester, au volant d’une Volkswagen Scirocco de 1988. Son carburant : du café !

Le café: un nouveau carburant ?

La Scirocco a été transformée pour les besoins d’une émission scientifique diffusée sur la BBC, «Bang goes the theory». L’objectif étant de découvrir si le café pouvait faire office de carburant.

Selon Jem Stansfield, le présentateur de l’émission, il est « important que les générations futures sachent qu’il existe des carburants alternatifs».

Comment ça marche ?

Toujours selon Mr Stansfield, les grains de café deviennent des gaz inflammables, aptes ainsi à remplacer l’essence. La bien nommée «Car-puccino» atteint alors une vitesse maximale de 60 mph.

Cependant, sur les 340 kilomètres parcourus, la Scirocco s’est avalée l’équivalent de 10 000 expressos et elle a dû être mise à l’arrêt tous les 100 km pour nettoyer le filtre et refaire le plein. Le café ne pourra ainsi jamais prétendre au qualificatif de carburant du futur.

A quand le thé ?

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres