Avertisseurs radars, bon plans à mini prix

En tant que lecteur assidu du fil d’actualité de votre comparateur de confiance LeLynx.fr, vous savez déjà que l’appli Waze est la propriété de Google depuis juin 2013. Cette acquisition changeait la donne pour les autres avertisseurs radars…Oh! Pardon, pour les autres assistants d’aide à la conduite. La bataille semblait être celle de David contre Goliath, sans être toutefois perdued’avance !

La reconversion pour continuer d’exister

Attaqués en mai 2011, les appareils et les appli anti-radars ont dû vite se transformer en de serviables assistants d’aide à la conduite. Ainsi, le terme «zone à risque» était plébiscité pour signaler la présence d’un radar mobile, et pour un radar fixe, c’est «zone de danger permanent».

Cette reconversion a permis aux avertisseurs de radars de continuer d’exister tout en étant règlementaire. Voilà donc, qui relançait la bataille de la conquête des parts de marché.

Faire partie intégrale de Google, géant du web, donne à Waze un temps d’avance sur les autres car cette appli offre un service totalement gratuit. Tout comme le moteur de recherche, l’appli peut se le permettre car elle trouve sa rentabilité dans la vente des espaces pubs et la collecte des données sur ses utilisateurs.

D’un autre côté, la concurrence n’a pas attendu pour réagir. Ne pouvant certes pas être totalement gratuite, elle a revu ses offres à la baisse et propose des applis pour Smartphone gratuites.

Des appli bradées pour dominer la concurrence

Dans son édition n°1342 du vendredi 23 mai 2014, Autoplus a passé en revue les sérieux concurrents de Waze et ce qui a changé niveau prix.

Coyote avec son appli pour smartphone baptisée iCoyote est passé de 1,79€ à la gratuité pour les 30 premiers jours. Le magazine vous conseille ce bon plan pour votre départ en vacances afin de profiter de ce mois d’essai gratuit. Vous pouvez également vous offrir les boitiers à petits prix: la Mini Coyote+ à 1€ pour la souscription d’un abonnement de 24 mois à 10€/mois, Coyote à 49€ ou encore Coyote Nav à 99€ soit moins de 100 euros sur le prix normal.

A l’inverse de iCoyote, Inforad passe de la gratuité à un service payant. Une inspiration sans doute venue du succès d’un opérateur de téléphonie mobile car le prix est fixé à 2€! Pour un boitier, comptez entre 100 et 150€ auquel vous rajoutez un abonnement de 2€/mois.

Wikango de son côté joue sur les sentiments en prônant que sa priorité est la sécurité routière: en plus d’être un avertisseur radar, cet outil se veut efficace et responsable en vous avertissant des perturbations routières comme les bouchons. Le boitier seul coûte 149,90 € et vous avertira gratuitement des dangers permanents uniquement, soit les radars fixes. Moyennant un supplément, vous serez averti des dangers temporaires, comprenez radars mobiles.

Les moins bien côtés sont les applis basiques tel que TomTom Zones de danger, qui est règlementaire contrairement à CamSam, l’appli sur Android qui se permet encore, malgré l’interdiction, de signaler les emplacements des contrôles routiers.

Quand aux avertisseurs embarqués dans les GPS des constructeurs, Autoplus est moins optimiste à propos de leurs offres qui continueront d’être payantes.

Quitte à payer, autant que ces assistants fassent ce qu’on attend d’eux en priorité: nous éviter de perdre des points sur notre permis. Et en parallèle, on peut également télécharger les applis gratuites car deux précautions valent mieux qu’une.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres