8 astuces pour éviter les arnaques chez son garagiste

Astuces pour éviter les arnaques de garagistes

Vous n’y connaissez rien en mécanique et, à chaque fois, le schéma se répète : alors que vous venez pour une simple révision, votre garagiste vous annonce qu’il est indispensable de réparer le joint de culasse, les plaquettes de frein et de changer les amortisseurs. Une attitude suspecte qui devrait vous mettre la puce à l’oreille : avant de voir gonfler le montant de la facture, mieux vaut vérifier certains points.

1. S’informer des tarifs pratiqués

Depuis 1987, un arrêté oblige les garagistes à afficher leurs prix toute taxe comprise, que ce soit ceux du tarif horaire de la main-d’œuvre ou du coût forfaitaire des prestations (entretien, tôlerie, vidange…). Si ceux-ci ne sont pas affichés clairement à l’intérieur des locaux, il est préférable de passer votre chemin.

2. Faire une demande de devis

Avant de vous lancer dans de lourdes réparations, il est indispensable de demander un devis, qui fera office de contrat. Attention, le devis peut parfois être payant, mais ne doit pas dépasser 10 % du prix des réparations prévues. Si vous décidez de confier votre véhicule à ce professionnel, ces mêmes 10 % devront être déduits du montant total. Il peut aussi être intéressant de mettre en regard les prestations de deux ou trois garagistes pour déceler les tentatives d’escroqueries.

3. Se tourner vers un garage agréé par votre assureur

En cas d’accident, se rendre dans un garage agréé par sa compagnie d’assurance voiture permet de ne pas avancer de frais de réparations (hormis la franchise) et de réduire leur coût. C’est également une sécurité supplémentaire pour éviter les arnaques : ces établissements ont été choisis par votre assureur sur des critères de qualité d’équipement et de compétence.

Astuce Malynx !

En ce moment, iDGARAGES.com vous offre 30€ de réduction immédiate dans l’un des 2 000 garages partenaires du site. Cliquez ici pour profiter de l’offre.

4. Établir un ordre de réparation

Malgré l’établissement d’un devis, certains garagistes, un peu trop zélés, n’hésitent pas à pratiquer des réparations non demandées, sans l’accord du propriétaire. La constitution d’un ordre de réparation est alors le meilleur rempart pour éviter les mauvaises surprises : il suffit de rédiger un document en deux exemplaires indiquant les prestations à effectuer. Signé par les deux parties, il doit préciser que vous n’acceptez aucuns travaux supplémentaires.

5. Demander le temps de réparation

Les temps de main-d’œuvre sont souvent source d’abus, difficiles à déceler. Pour vous aider à les chiffrer, les constructeurs automobiles ont établi des barèmes précisant le temps nécessaire pour effectuer les principales réparations. Ces documents, disponibles en concessions, peuvent aider votre garagiste à estimer son temps de main-d’œuvre avant de le notifier dans le devis. Ainsi, le temps supplémentaire demandé ne pourra vous être facturé !

6. Se faire accompagner par un connaisseur

Il suffit d’être un novice en mécanique ou tout simplement un automobiliste pressé pour que votre garagiste voit en vous la parfaite victime à escroquer. Prenez le temps de vous déplacer en compagnie d’une personne un minimum avertie des problèmes mécaniques et qui saura vous avertir en cas d’exagération.

7. Insister en cas de litige

Tout réparateur a l’obligation de vous rendre votre véhicule en parfait état de marche. Dans le cas où une panne surviendrait après réparation, votre garagiste est forcé de remettre la voiture en état gratuitement. S’il refuse, n’hésitez pas à saisir le tribunal d’instance, après avoir adressé à votre garagiste une mise en demeure. Sa responsabilité est engagée.

8. Souscrire une garantie protection juridique

Un grand nombre d’assureurs proposent d’enrichir votre contrat d’assurance auto par une garantie protection juridique. En cas de litige lié à l’auto – comme cela peut être le cas avec un garagiste – vous bénéficiez d’une assistance pour faire valoir vos droits, à l’amiable ou devant les tribunaux, aux frais de votre assureur. Une couverture salutaire qui peut s’étendre aux membres de votre famille lorsque votre véhicule est utilisé par différents conducteurs.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

    Bonjour,
    Je me suis belle et bien faite ARNAQUEE par mon garagiste habituel…révision des 60.000kms pour un Renault trafic Diesel Passenger Privilège de 2007. Il m’avait annoncé un devis verbal de 600€, j’ai trouvé cher, mais comme il faisait tout, vidange, révision complète de la clim, bref la révision normale. Cet agent Renault m’a téléphonée un matin pour m’informer qu’une vitre de mon véhicule (entre 12h et 14h), avait été cassée, par des gamins (soi-disant). Déjà cela m’a fort déplue…J’arrive pour récupérer mon véhicule note : 700€ !!!!…..il m’a dit que son assurance ne fonctionnait pas vu la franchise qu’il aurait à donner….J’ai payé, rien dit mais il ne me verra plus, de sus, arrivée chez nous, tout le côté de notre véhicule (côté conducteur), était maculé de micro particules noires….C’était un vendredi en fin d’après-midi, impossible de le joindre. Le lundi matin à la première heure, j’y suis allée, j’ai moi-même amené le véhicule chez le carrossier qui a changé la vitre, c’était du goudron et non du blaxon comme il le prétendait, les ouvriers ont tout nettoyé, j’attends toujours son appel afin de savoir si mon véhicule a bien été arrangé dans de bonnes conditions….Tout ceci n’est pas comercial, pour certains garages nous sommes « les vaches à lait », mais vers qui se tourner lorsque nous avons une révision ou une réparation à faire, surtout lorsque nous n’y connaissons absolument rien ??!!!….

    Répondre

    Bonjour @dom63,
    Certains garagistes facturent effectivement des frais excessifs pour les réparateurs. Pour vos prochaines réparations, essayez de vous renseigner auprès de votre assureur sur les garages agréé par la compagnie d’assurance. Ces établissements ont en général été choisis par l’assureur sur des critères de qualité d’équipement et de compétence, vous devriez donc éviter les arnaques.

    Répondre

    Je me suis fait arnaquer par un mécano. J’en ai retrouvé un autre par le biais d’un ami policier. Il m’a réparé les bêtises de l’autre et il m’en a fallut un troisième pour tout remettre à l’ordre et suis même pas certaine que le travail soit effectué correctement. Pour en revenir au premier, j’avais déposé mon véhicule pour une simple vidange, résultat : facture de près de 200€, il s’est permis de changer quelque chose sans me consulter et sans devis surtout. Après être rentré chez moi, j’ai remarqué qu’il y avait une flaque d’huile sous la voiture. De là, il m’a dit que c’était un joint de culasse, après c’était la culasse elle-même, bref 1200€ encore (à savoir que ce type travaillait dans une casse auto avant de s’installer), ma 206 a été immobilisée plus de 2 mois chez lui. Il m’en a prêté 3 en mauvais état (dont une qu’il a vendue, je plains l’acheteur) et sans papier, j’ai du même payer le PV sur non présentation de papier. J’ai écrit à la préfecture et l’on m’a quelque peu menacé de verser cette somme sous peine d’être doublée, ça c’est le comble!!! Après avoir récupéré mon véhicule, je l’ai emmené au contrôle technique où l’on m’a confié que les freins avaient été mal faits et paf !!! Y’en a plus que marre que l’on se moque de moi. J’ai pris rendez-vous auprès de 60 millions de consommateurs mais personne ne bouge

    Répondre

    Souscrire une garantie protection juridique….. çà serait aussi bien si la protection juridique pouvait être déployée à partir du premier euro, et non pas à partir de X centaines d’euros…. de plus, la protection juridique ne fonctionne pas pour tout…. Si vous vous faites escroquer par un trader, lle ne fonctionnera pas car elle est prévue pour tout litige, sauf ceux avec des organismes financiers…. Quand les assurances protègent les banques et vice et versa…

    Répondre

    3. Se tourner vers un garage agréé par votre assureur

    En cas d’accident, se rendre dans un garage agréé par sa compagnie d’assurance voiture permet de ne pas avancer de frais de réparations (hormis la franchise) et de réduire leur coût. C’est également une sécurité supplémentaire pour éviter les arnaques : ces établissements ont été choisis par votre assureur sur des critères de qualité d’équipement et de compétence. « Réduire leur coût »… Pour qui?

    Répondre

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres