Assurance auto : 7 millions d’euros d’indemnités pour un accidenté de la route

Jeudi 22 décembre, le tribunal de grande instance de Niort a condamné la compagnie d’assurance auto MACIF à verser plus de 7 millions d’euros en guide d’indemnités à un automobiliste victime d’un accident de la route en 2000. L’assureur a bien entendu interjeté l’appel mais, si la Cour d’appel s’en tenait à la décision de première instance, il pourrait bien s’agir d’une des plus importantes indemnités jamais versées par une compagnie d’assurance.

Rappel des faits: les circonstances et conséquences de l’accident

C’était en 2000, sur une autoroute près de Lille. La victime, un automobiliste de 35 ans occupant un poste de haut cadre d’une enseigne de bricolage, se fait percuter par un autre conducteur, qui roulait à contresens.

La victime a subi de graves blessures au bassin et à une jambe, l’obligeant à se déplacer en fauteuil roulant aujourd’hui.

Le tribunal a estimé que «le principe de réparation intégrale du préjudice implique que la victime doit être replacée dans la situation qui aurait été la sienne sans l’accident (…) et que rien ne permet de penser que la victime ne les aurait pas perçus si elle avait continué à occuper le même poste» et a ainsi condamné la MACIF au règlement d’une somme supérieure à 7 millions d’euros.

Pour ceux qui n’auraient pas compris, on explique comment ça fonctionne: le conducteur qui roulait à contresens sur l’autoroute était assuré à la MACIF. Responsable à 100% de l’accident, c’est donc son assurance auto qui doit indemniser la victime.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres