Assouplissement du permis à points

Jeudi 16 décembre 2010, les députés ont adopté l’assouplissement du permis à points, après un débat long et houleux, opposant le gouvernement aux associations de lutte contre la violence routière.

Deux ans au lieu de trois pour récupérer la totalité des points sur le permis

Au cœur de cet assouplissement, le délai de restitution des points sur le permis de conduire. L’automobiliste qui ne commet pas d’infraction, aura ses points restitués non plus au bout de trois ans, mais de deux ans seulement.

Le conducteur qui n’aurait perdu qu’un seul point, se le verra restituer au bout de six mois.

Toutefois, cette mesure ne s’applique pas en cas d’infractions graves, c’est-à-dire les infractions de 4e et de 5e classe, les grands excès de vitesse ou encore la conduite en état d’ivresse par exemple.

Les associations de lutte contre la violence routière redoutent qu’un tel assouplissement augmente le nombre de tués sur les routes.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres