Une application pour remplir son constat amiable

Remplir un constat à l'amiable

Cinquante ans après sa création, le constat fait peau neuve et passe au numérique. Une application approuvée par tous les assureurs et mutuelles de France a été créée pour faciliter les démarches des automobilistes en cas d’accident de la route. Place à l’e-constat dès le 1er décembre.

Oubliez la paperasse et le constat chiffonné au fond de la boîte à gant ! La Fédération française des sociétés d’assurance FFSA et le Gema présentaient ce mardi 18 novembre l’avenir du constat amiable, et c’est sur votre smartphone que ça se passe. Avec 3 millions d’accidents par an et 5 millions de constats papiers remplis, la dématérialisation du constat présente de nombreux avantages : moins de papiers gaspillés, un échange simplifié avec l’assureur et une précision des données sur l’accident.

On vous annonçait déjà cet été la création de l’e-constat avec les premiers tests effectués par Autoplus. Son utilisation étape par étape simplifie des démarches souvent jugées fastidieuses. Comment ça marche ?

Après le téléchargement gratuit de l’application «e-constat» sur iOs (Iphone) ou Androïd, l’utilisateur (pour peu qu’il soit immatriculé et assuré en France) renseigne son type de véhicule, son numéro d’immatriculation et son état civil. Si un pépin survient sur la route, il ne lui restera plus qu’à préciser les dommages subis à l’aide d’un formulaire auquel peut être insérer une géolocalisation du lieu de l’accident et des photos des dégâts. La signature se fait quant à elle avec le doigt sur l’écran du smartphone et le tout est directement envoyé à l’assureur. Instantanément, vous recevez un SMS de confirmation ainsi qu’un e-mail récapitulatif des détails du constat.

Des démarches simplifiées pour un gain de temps

Que les allergiques aux nouvelles technologies se rassurent. L’e-constat n’a pas pour vocation première de remplacer le constat papier mais de faciliter les démarches entre automobilistes et assureurs. Il sera ainsi tout à fait possible dans le cas d’une collision entre deux véhicules qu’un premier constat soit envoyé de façon traditionnelle par voie postale tandis que le second soit numérique.

Selon les tests effectués, remplir un e-constat ne prendrait pas plus de 6 minutes. Un gain de temps pour les automobilistes qui ont souvent la tête ailleurs au moment d’un accident de la route mais aussi – on l’espère – une plus grande fluidité des remboursements de la part des assureurs.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres