L’amaxophobie ou la peur en voiture

De nombreuses personnes seraient en France atteintes d’amaxophobie ou peur en voiture. Plus surprenant, certaines personnes, titulaires du permis et propriétaires d’une automobile souffrent du même mal.

Qu’elle fasse suite à un traumatisme après un accident de la route ou pas, qu’elle soit mue par l’angoisse d’être responsable de ses passagers ou par tout autre sentiment, la peur en voiture éprouvée par le conducteur n’a à ce jour pas de remède miracle. Il existe toutefois des moyens efficaces de parvenir à atténuer cette phobie voire même de l’éteindre. Suivez votre comparateur d’assurance LeLynx.fr !

Une bonne formation à la conduite est nécessaire

Rassurez-vous immédiatement, il est à notre sens complétement compréhensible d’éprouver de la peur au volant. Personne n’est en effet censé ignorer les dégâts que peut provoquer un véhicule terrestre à moteur et dès lors, et bien que ce soit le cas pour certains (et c’est tant mieux), le fait de conduire une auto n’est pas forcément ressenti comme étant la chose la plus rassurante au monde.

Or, si vous n’avez pas d’autres choix que celui de vous déplacer en voiture et que vous souffrez d’amaxophobie, il faut trouver une solution, les déplacements en taxi seulement ou l’embauche d’un chauffeur n’étant évidemment pas des options…

L’une de ces solutions peut être trouvée dans des formations complémentaires à la conduite, c’est-à-dire en payant des heures de conduite. Franchement, la solution est onéreuse mais elle s’avère très efficace pour que le conducteur reprenne confiance en lui.

Mercredi 21 novembre, LeParisien.fr a recueilli le témoignage d’une jeune femme de 29 ans inscrite à l’épreuve du permis et «manquant d’assurance» selon ses propres termes. Pour gagner en assurance, la jeune femme a déjà suivi 140 heures de conduite, ce qui lui a couté plus de 4000€.

Certains suggéreront des séances d’hypnose afin d’identifier ce qui est la cause de la phobie et pouvoir la combattre ensuite.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres