Alcool au volant : quand les assureurs incitent à la consommation

Au risque d’enfoncer des portes ouvertes,l’alcool est la première cause d’accident de la circulation en France, surtout chez les jeunes. Or, il revient aux assureurs auto d’indemniser les dommages corporels et matériels causés à un (ou plusieurs) tiers à la suite d’un accident. Pour alléger des dépenses excessivement lourdes, les assurances auto ont choisi la prévention et elles proposent maintenant de vous payer le taxi après des soirées très arrosées pour vous empêcher de prendre le volant.

Envie de plus d’informations ? Suivez votre comparatif d’assurances auto LeLynx.fr !

Les frais de taxi pour rentrer chez vous sont pris en charge

«Il faut bien que jeunesse se passe», telle semble être la réflexion de certaines compagnies d’assurance qui, au lieu de fermer les yeux sur l’attrait bien réel des jeunes pour l’alcool (pas tous, évidemment), proposent de leur payer un taxi pour qu’ils puissent regagner leur domicile en toute sécurité après avoir bu.

Il y a quelques années déjà, l’assureur AXA proposait une garantie « Joker » à ses assurés de moins de 25 ans qui, trop éméchés pour conduire, rentraient chez eux en taxi aux frais de l’assurance auto. Depuis le 13 novembre 2013, c’est au tour d’Euro-Assurance de proposer ce même service avec la garantie «SOS Taxi».

Les limites des garanties taxi proposées par les assureurs

Tandis que les dangers de l’alcool au volant sont sans cesse rappelés par les associations et le gouvernement, d’où vient cette générosité, assimilable à de l’incitation pour quelques esprits étroits?

En réalité, les actions de prévention routière des compagnies d’assurance automobile sont dictées par la convention signée en 1995 avec l’État, par laquelle elles s’engagent à affecter 0,5 % des cotisations de l’assurance automobile obligatoire à ce type d’activités. Rappelons par ailleurs que les assureurs payent très cher pour indemniser les accidents et qu’il est donc dans leur intérêt de lutter contre l’insécurité routière, en prévenant notamment la conduite en état d’ivresse.

Ceci étant dit, ces garanties ont des limites. En effet, la garantie «joker» d’AXA ne permet de recourir aux services d’un taxi que 5 fois par an maximum, avec une distance maximum de 50km par trajet. Concernant la nouvelle offre «SOS Taxi» d’Euro-Assurance, la prestation est limitée à 3 interventions par an et prend en charge une course de taxi dans la limite d’un trajet de 50 km également.

Autre point à ne pas négliger, vous le savez, les taxis refusent très souvent les individus trop alcoolisés afin d’éviter que ceux-ci ne vomissent dans leur véhicule.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres