8 accidents de voiture qui ne peuvent arriver qu’à Halloween

Maison hantée

Pas de chance pour les conducteurs en période d’Halloween : fantômes, sorcières, vampires et loups-garous se sont donné le mot pour transformer leurs trajets en véritables cauchemars ! Top 8 des déclarations de sinistre farfelues qu’un assureur auto pourrait recevoir le jour de la fête des morts.

  • 1. « J’ai dérapé sur une citrouille »

    Citrouille d'Halloween
  • 2. « J’ai percuté un loup-garou »

    loup garou
  • 3. « Un vampire m’a crevé un pneu »

    vampire
  • 4. « J’ai bu de la potion magique »

    potion magique
  • 5. « J’ai été frappé par une boule de feu »

    foudre
  • 6. « Je suis tombé en panne devant un manoir hanté »

    Maison hantée
  • 7. « Une sorcière m’a volé ma voiture »

    sorcière
  • 8. « J’ai tenté le diable en roulant sans assurance »

    Rouler sans assurance

La réponse de l’assureur : « L’assurance au tiers ne couvre pas ce type de dommages, car aucun tiers n’est impliqué dans l’accident. Les réparations restent donc à la charge de l’assuré, à moins qu’il n’ait souscrit une assurance tous risques. »

La réponse de l’assureur : « Après une collision avec un animal sauvage, il est nécessaire de déclarer l’accident aux autorités (gendarmerie ou police nationale) et de prévenir son assureur dans les 5 jours pour obtenir un dédommagement. Un expert sera délégué et devra constater que l’accident a bien été provoqué par un animal : tous les éléments de preuve du sinistre doivent être conservés par l’assuré (photos, témoignages, poils…). »

La réponse de l’assureur : « La prise en charge des crevaisons est incluse dans tous les contrats d’assurance tous risques, mais nécessite la souscription additionnelle d’une garantie assistance dans les contrats au tiers. Certaines assurances auto proposent aussi une « assurance pneus », destinée à couvrir les assurés en cas de crevaison. Le conducteur bénéficie d’une prise en charge dans le cas d’un acte de malveillance, d’un choc ou d’une collision, et est dédommagé des frais de réparation et de dépannage. »

La réponse de l’assureur : « L’alcool au volant est responsable de 28 % des accidents mortels chaque année. Un conducteur en état d’alcoolémie impliqué dans un accident ne sera pas couvert par son assurance. Il sera, de plus, immédiatement résilié et éprouvera beaucoup de difficulté à se réassurer à un tarif abordable par la suite. »

La réponse de l’assureur : « Si la foudre frappe une voiture, il est fort probable que la carrosserie soit endommagée, mais également le tableau de bord et tous les appareils électriques intégrés (GPS, radio…). La garantie incendie et explosion permet de couvrir les incendies extérieurs ou intérieurs, mais également les dommages commis par la foudre. »

La réponse de l’assureur : « La garantie dépannage-remorquage est incluse dans tous les contrats auto. Mais tous ne couvrent pas les dépannages qui surviennent à proximité du domicile ! C’est pourquoi il est fortement recommandé de souscrire une assurance auto comprenant l’assistance 0 km, afin d’être pris en charge dans sa rue ou même dans son garage. »

La réponse de l’assureur : « La première chose à faire est de se rendre le plus rapidement possible dans un commissariat ou à la gendarmerie pour effectuer une déclaration de vol. L’assuré doit ensuite contacter son assureur dans un délai maximum de 2 jours pour déclarer l’incident. Attention, passé ce délai, aucun dédommagement ne pourra être reversé. »

La réponse de l’assureur : « Tout défaut d’assurance, quelle qu’en soit la raison, expose le conducteur d’un véhicule impliqué dans un accident à de lourdes conséquences, tant sur le plan pénal que civil. Rouler sans assurance, c’est mettre sa vie et celle des autres en danger. »

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres