Si les personnages de Game of Thrones avaient souscrit une assurance… (Episode 1)

LeLynx-assurance-Game-of-Thrones-1

A l’origine de l’engouement inconditionnel des fans : une propension des scénaristes à tuer et à mutiler sans vergogne les personnages principaux. Membres coupés, brûlures en tous genres, blessures à l’arme blanche et empoisonnements à répétition… inutile de dire qu’aucun assureur réel ne miserait un kopeck sur les aspirants au trône de fer. Et pourtant, LeLynx.fr imagine les assurances qui auraient pu changer la face de Westeros.

« Quand on joue au jeu des Trônes, soit on gagne, soit on meurt… » La phrase prophétique de Cersei Lannister nous a inspiré le premier épisode de cette série consacrée à l’assurance dans Game of Thrones : « Les destins funestes ».

JOFFREY BARATHEON – EMPOISONNÉ

gif Joffrey BARATHEON

C’est certainement l’une des morts les plus emblématiques de la série : le jeune et cruel roi Joffrey Baratheon avale une gorgée de vin au banquet qui célèbre son mariage et meurt empoisonné dans de terribles convulsions… Un cas typique d’intoxication par ingestion ! Le défunt monarque aurait dû souscrire une assurance accidents de la vie. Mauvais dosage de médicaments, absorption de produits ménagers ou de cosmétiques : les familles des victimes prévoyantes sont dédommagées en fonction de la gravité de l’empoisonnement et des éventuelles séquelles engendrées.

Si Cersei Lannister avait été plus avisée, elle aurait également pris la peine de contracter une assurance intoxication alimentaire pour le mariage de son fils. Créée pour protéger les professionnels de la restauration, cette garantie dédommage les convives en cas de repas avarié.

Mais voyons le bon côté des choses : peu des amis de Joffrey auraient demandé une indemnisation pour préjudice d’affection (qui indemnise la douleur des proches) s’ils en avaient eu l’occasion.

EDDARD STARK – DÉCAPITÉ

gif ned starkTrahi par Littlefinger, Ned Stark est décapité à Port-Réal sur ordre du fraîchement couronné Joffrey Baratheon. Après avoir découvert la tête de leur père au bout d’une pique, Sansa et Arya Stark seraient légitimement en droit de réclamer un dédommagement psychologique : le préjudice d’accompagnement (PAC) reconnait l’affliction morale vécue par les proches d’un défunt et indemnise les conséquences des bouleversements engendrés.

Coup de chance pour les jeunes filles qui n’avaient pas souscrit d’assurance obsèques : le corps de Ned Stark ne sera jamais inhumé…

ROBERT BARATHEON – ACCIDENTÉ DE CHASSE

gif Robert BaratheonSurnommé l’usurpateur, le roi Robert Baratheon meurt dans un accident de chasse. Sanglier vindicatif, excès de vin… le souverain aurait pu anticiper le danger en contractant une assurance chasse. Ce type de couverture spécifique protège les chasseurs en cas d’accident responsable et permet également d’assurer les chiens attaqués par un gibier.

OBERYN MARTELL – ÉNUCLÉÉ

gif Oberyn MartellLes amateurs de scènes gores se la repassent en boucle : la mort d’Oberyn Martell, dont les yeux sont enfoncés dans les orbites par ser Gregor, souligne la nécessité de souscrire une mutuelle santé adaptée. Si le prince de Dorne avait survécu et entamé une chirurgie réparatrice des yeux, il aurait eu tout intérêt à privilégier un contrat performant dans le domaine des soins optiques.

Car attention : certaines complémentaires santé ne remboursent les frais que pour un seul œil par an ! Le flamboyant Oberyn connaissait probablement l’astuce qui consiste à se faire opérer en décembre pour le premier œil et en janvier pour le second.

VISERYS TARGARYEN – BRÛLÉ

gif VISERYS TARGARYENPour le punir d’avoir menacé sa sœur Daenerys, Viserys Targaryen est tué par Khal Drogo.  Le redoutable chef des Dothrakis fait fondre les médaillons d’or de sa ceinture et en coiffe Viserys, qui succombe brûlé vif.

Imaginons que l’héritier des dragons ait survécu : comme ce dernier ne peut être tenu responsable de ses blessures, ses frais médicaux lui auraient été remboursés par sa mutuelle santé. En revanche, le ticket modérateur reste à charge de la victime. Et chacun sait qu’en cas de brûlures graves, la facture peut être lourde, sans compter les soins à vie… un budget incompatible avec la constitution d’une armée !

C’est pourquoi, s’il avait pu prédire que son visage allait fondre, Viserys aurait sans doute pris la peine de souscrire une assurance accidents domestiques en complément, qui contient une clause spécifique pour préserver la qualité de vie des grands brûlés.

AEMON TARGARYEN – ÂGÉ

gif Aemon TargaryenAemon Targaryen est le seul à connaître une mort relativement paisible, emporté par l’âge à 102 ans. Vivant dans le dénuement total de la garde de nuit, le mestre n’a sans doute pas eu l’opportunité de contracter une assurance obsèques. Samwell Tarly, qui prononce son éloge funèbre, n’a ainsi pas pu bénéficier d’un accompagnement financier pour organiser ses funérailles.

C’est probablement le trésorier du Mur qui a réglé la note pour ses obsèques : en effet, lorsqu’une personne qui n’a aucun moyen financier meurt, c’est la commune de décès qui prend en charge les frais funéraires.

ROBB STARK – TRANSPERCÉ

gif robb stark 2Nous avons gardé le plus tragique pour la fin : Robb Stark est froidement assassiné par les hommes de lord Walder Frey dans l’épisode intitulé « Les noces pourpres ». Transpercé par une série de carreaux d’arbalète, avant d’être poignardé au cœur par lord Roose Bolton, le roi du Nord s’effondre à la surprise générale.

S’il n’existe aucune assurance contre les trahisons interfamiliales, Robb aurait tout de même pu faire reconnaitre sa Perte de Chance de Survie (PCS) auprès de la Cour de Cassation. Ce préjudice désigne la souffrance morale liée à la conscience de mort imminente. Il existe également un Préjudices de vie abrégée, qui peut entraîner une indemnisation pour les jeunes victimes. Seul problème : le dédommagement obtenu est transmissible aux héritiers de la personne décédée… en l’occurrence pour Robb Stark, son enfant encore dans le ventre de sa mère, tous deux assassinés à ses côtés lors de cet épisode 9 devenu épique.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

    Dans la majorité des cas cités ci-dessus, en cas de conflit avec son assureur concernant l’indemnisation de la victime, le tribunal compétent pour trancher le différent est généralement aux ordres de l’agresseur.
    Donc, dans GoT, les assureurs pourraient, presque à chaque fois, refuser de donner le moindre liard d’indemnisation en toute impunité.
    Le principal frein à la mise en place d’assurance ne serait donc pas le montant prohibitif des primes (dans GoT, les puissants ont les moyens de payer), mais l’absence d’un système judiciaire digne de ce nom.

    Répondre

    Bonjour @Damien,
    Vous avez parfaitement raison !
    Comme disait Robespierre, « La terreur n’est rien d’autre que la justice prompte, sévère, inflexible ».

    Répondre

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres