Pourquoi les gauchers ont plus besoin d’assurances que les autres !

Gaucher assurance accidents

Les gauchers ne représentent que 15% de la population et ils sont pourtant surreprésentés dans les cas d’accidents domestiques. En cause : un monde fait pour les droitiers qui les met constamment en danger. Voici 4 raisons qui devraient pousser les gauchers à souscrire une assurance accidents de la vie.

1. Les gauchers ont plus d’accidents

5 fois plus susceptibles de mourir dans un accident, les gauchers seraient en fait victimes d’un « monde de droitiers », dont les outils ont été pensés uniquement pour l’usage de la main droite. Ainsi les accidents courants de la vie quotidienne causés par des objets dangereux (scie sauteuse, ouvre-boîte, cutters, arc, levier de vitesse…) font beaucoup plus de victimes parmi les gauchers, pour qui ces objets sont absolument inadaptés.

2. Les gauchers vivent moins longtemps

omg-gaucher-gif

Ça parait difficile à croire… et pourtant les gauchers vivraient en moyenne 9 ans de moins que les droitiers. Pourquoi passent-ils l’arme à gauche (sans mauvais jeu de mot) avant les autres ? A nouveau leur propension à accumuler les accidents domestiques entre en jeu, mais les scientifiques pensent aussi que les gauchers auraient une plus forte probabilité de développer des problèmes neurologiques ou immunitaires.

3. Les gauchers gagnent moins d’argent

Des chercheurs de l’université de Harvard ont démontré que les gauchers gagneraient environ 10% à 12% moins que les droitiers, à origine sociale équivalente. De nombreux facteurs se croisent pour expliquer ce phénomène. On peut retenir une tendance à développer un caractère plus porté sur les émotions que sur le rationnel, ainsi que certaines séquelles typiques des gauchers contrariés (bégaiement, énurésie, dyslexie, strabisme…) qui seraient mal perçues dans le monde du travail.

En thèse au Centre médical de recherche de génomique fonctionnelle à l’université d’Oxford, William Brandler avance la théorie suivante : « les gènes sont impliqués dans le processus biologique par lequel l’embryon passe du statut d’amas rond de cellules à celui d’organisme croissant avec des côtés droit et gauche bien établis.« 

4. Les gauchers ont plus de problèmes de santé

Les gauchers ont également plus de chances de présenter des troubles cérébraux et ainsi de faire jouer leur mutuelle santé : ainsi, 20% des schizophrènes se servent de leur main gauche, alors que les gauchers ne représentent que 15% de la population. Ils seraient en outre plus souvent victimes de troubles d’humeur, de dyslexie et de déficits d’attention.

Les chercheurs pensent que ces surreprésentations s’expliquent par l’asymétrie cérébrale des gauchers (l’inégale implication des deux hémisphères du cerveau). En effet, chez les droitiers, c’est l’hémisphère gauche qui domine, mais étrangement, c’est aussi le cas chez 70% des gauchers ! Ce déséquilibre aurait alors tendance à créer des troubles cérébraux.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres