En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Sondage LeLynx.fr : Etes-vous favorable à la vente de médicaments sans ordonnance en grandes surfaces ?


Dans un récent sondage (1), LeLynx.fr confirme l’ampleur du débat existant à propos de la vente de médicaments sans ordonnance en grandes surfaces. La question est difficile à trancher : 49,70% d’entre vous considèrent que seules les pharmacies devraient proposer à la vente ce type de médicaments.

medicaments-grandes-surfaces

Vous l’avez sans doute remarqué, la fin d’année 2014 a été rythmée par les grèves des professionnels de santé : urgentistes, kinésithérapeutes, médecins mais aussi… pharmaciens qui manifestaient massivement à l’automne contre plusieurs réformes dont celles de la vente de médicaments sans ordonnance en grande surface.

Toujours à l’écoute de ses utilisateurs, LeLynx.fr a souhaité connaître votre avis sur le sujet. La vente de médicaments sans ordonnance en grandes surfaces est-elle une bonne nouvelle pour les consommateurs?

Le fossé entre pour et contre se creuse

Vos avis sont partagés, c’est peu dire : 50,30% accueillent positivement ce projet tandis que 49,70% s’y opposent. Il est vrai que si la réforme venait à être appliquée, notre quotidien en serait transformé. Au rayon des gels douche et autres brosses à dent, il vous serait également possible d’acheter du paracétamol et des pastilles pour la toux.

Les avantages sont pourtant indéniables. « Je pense que les prix seront plus raisonnables » commente un utilisateur, « ce pourrait être utile lorsque ma pharmacie est fermée ». Aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, cette pratique est déjà courante et facilite l’accès aux soins.

Mais la libéralisation de la vente de médicaments sans ordonnance inquiète aussi. Outre la disparition des commerces de proximité, l’automédication à outrance et les erreurs de traitement refroidissent la seconde partie d’entre vous. « Comment se passer des conseils des pharmaciens ? Eux seuls connaissent l’historique des patients aussi bien que leur médecin traitant ».

Le ministre de l’économie Emmanuel Macron déclarait il y a peu qu’il n’était pas question que ce projet se concrétise. Mais qui sait, dans quelques années, peut-être emprunterez-vous le chemin des grandes surfaces pour soigner votre petit rhume…

Pour répondre au prochain sondage de votre comparateur d’assurances LeLynx.fr, c’est par ici !

(1) Dans chaque newsletter, LeLynx.fr propose à ses lecteurs de répondre à un sondage portant sur leurs habitudes ou opinion.

Cet article vous a-t-il été utile ?