En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Le #MoisSansTabac, le bon moment pour arrêter de fumer !


Novembre oblige, l’opération #MoisSansTabac reprend du service ! Le principe : arrêter de fumer pendant un mois. Une initiative de santé publique qui compte chaque année de plus en plus de participants. Alors, prêts à relever le défi ?

Le #MoisSansTabac est de retour

Le coup d’envoi a été donné le 1er novembre : le #MoisSansTabac revient cette année encore, pour une 4ème édition. Le principe de l’opération : un mois dédié à la lutte contre le tabac, pendant lequel les fumeurs ont un défi, celui d’arrêter de fumer.

Pour y parvenir, les participants bénéficient d’un accompagnement, avec ;

  • Des kits, des brochures d’aide ;
  • Une appli ;
  • Un site et une communauté Facebook où échanger ;
  • Des événements organisés partout en France pendant tout le mois ;
  • Un numéro dédié, le 39 89, pour être conseillé par un tabacologue à tout moment.

La force du collectif

Santé Publique France, l’un des organismes à l’origine de l’opération, rappelle le caractère incitatif du #MoisSansTabac. Arrêter de fumer durant cette opération multiplie par 2 la réussite au sevrage tabagique à un an ! Et chaque année, le nombre d’inscrits augmente. Si on cumule les trois premières éditions, ce ne sont pas moins de 580 982 personnes qui ont participé.

Au 5 novembre 2019, 191 819 personnes s’étaient inscrites au #MoisSansTabac.

Les conseils pour arrêter de fumer

Chacun a ses habitudes et réagit différemment au changement. Par conséquent, pour arrêter de fumer, le mieux est de se faire aider, en faisant le point sur la stratégie à mettre en place ! De ce point de vue, vous trouverez une mine d’informations sur le site tabac-info-service.fr.

Quelques conseils néanmoins pour commencer :

Avertir vos proches de votre intention d’arrêter de fumer. Prévenus, ils vous aideront mieux ! ;

Eviter dans la mesure du possible les endroits/moments où l’on fume souvent, comme les terrasses ou la pause cigarette entre collègues, pour ne pas être tenté ;

Lorsque l’envie de fumer se fait ressentir, trouver une solution de remplacement : par exemple boire de l’eau, mâcher un chewing-gum… ;

Se débarrasser de ses cigarettes évidemment, mais aussi de ses briquets ou cendriers, qui sont autant de rappels au quotidien ;

Lister les bénéfices de l’arrêt du tabac : du mieux pour votre budget, du mieux pour votre santé… Les avantages sont nombreux et l’auto-persuasion est votre meilleur atout pour atteindre votre objectif !

Et si votre mutuelle vous donnait un coup de pouce ?

Bonne nouvelle : les organismes de santé sont là pour vous aider si vous vous lancez dans une démarche de sevrage. Sachez notamment que depuis 2019, les substituts nicotiniques sont remboursés à hauteur de 65% par l’Assurance maladie.

Et votre mutuelle santé peut également vous aider ! Tout dépend des garanties de votre contrat. Certaines mutuelles prennent en charge le complément de vos dépenses pour les substituts nicotiniques, mais aussi les consultations chez des spécialistes ou des médecines utiles pour vous aider à arrêter de fumer. Par exemple : un tabacologue, de l’acupuncture, de la sophrologie…

Cet article vous a-t-il été utile ?