En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Examens, stress : 10 astuces pour dormir comme un bébé


Début d’été rime souvent avec anxiété. Les examens causent souvent une pression maximale aux jeunes, qui ont du mal à trouver le sommeil. Voici nos 10 conseils santé pour bien dormir.

1. Avoir des heures de sommeil régulières

Le rythme. C’est la base d’un bon sommeil. Si vous vous couchez trois fois à minuit, ne vous dites pas « Je vais récupérer en me couchant dès 19 heures », il n’y a rien de pire que l’irrégularité. Il faut que votre logiciel interne soit habitué à des horaires plus ou moins fixes afin de vous endormir dans les meilleures conditions. Plus vous êtes régulier, moins vous risquez de vous réveiller en pleine nuit. Ne vous couchez pas trop tard non plus, adaptez en fonction de vos besoins.

2. Dire non aux écrans

Vos yeux sont très réceptifs de la lumière bleue émise par les écrans de télévision, smartphones ou ordinateurs. Cette lumière déclenche les mécanismes optiques de l’éveil. Il faut donc compter 30 minutes à une heure pour déshabituer vos yeux de cette lumière et aller vous coucher. Prenez donc un temps de transition entre la fin de vos révisions et le moment d’éteindre votre lampe. Ne diabolisez pas les écrans non plus : avec modération, un petit feuilleton télévisé ne fait jamais de mal.

3. Manger léger

La nuit, vous ne devez pas donner de travail à votre estomac. Il est donc important de manger raisonnablement. Le repas du soir n’a pas à être copieux, les besoins nutritionnels étant plus légers. Mais pour que le système digestif soit serein, n’oubliez pas de laisser deux bonnes heures entre votre dîner et votre coucher. C’est aussi au cours de la digestion que votre stress peut intervenir. Il convient donc de ne pas vous agiter entre le repas et le sommeil.

Régimes alimentaires

4. Pratiquer une activité physique (mais pas le soir)

Faire du sport est la clé pour avoir la forme. En dépensant votre énergie, vous vous libérez du stress et détendez vos muscles. Mais attention : après 19 heures, le corps a besoin de calme, son processus de repos est déjà enclenché. En effet, votre température baisse et votre rythme cardiaque également. Si vous faites du sport à ce moment, vous risquez d’avoir plus de mal à vous endormir. Le moment propice pour aller à la salle ou faire un footing, c’est le matin.

5. Ne pas boire d’alcool ni de café

« Une bière et au lit », entend-on souvent. Rien de plus faux. Et ne dites pas qu’un porto ou un pastis, c’est excellent pour la sieste. Les boissons alcoolisées fatiguent le corps et ralentissent la concentration, cependant elles vont perturber votre sommeil. Vous risquez de vous réveiller, ronfler et ressentir des apnées du sommeil. Le café est un excitant : finir le repas par un expresso est de loin la pire manière de se mettre en condition pour aller au lit.

6. Obscurité et silence

Cela sonne comme une évidence, mais il est important de couper toutes les sources de lumière. Pendant des siècles, l’humain s’est habitué à dormir sans lumière. Aujourd’hui, beaucoup trop de boutons de veille (TV, ordinateur, chargeurs…) peuvent créer un climat d’éveil et vous rendre nerveux. Le bruit est un autre élément perturbateur. S’il est vrai qu’un léger bruit de fond peut aider à trouver la paix, il ne faut pas laisser brancher un PC, ou pire, se laisser embêter par une fête chez les voisins.

7. Faire de la respiration ventrale

Le stress et la respiration sont souvent liés. Prenez donc le temps de respirer. Inspirez longuement et lentement en gonflant le ventre, puis relâchez tout et expirez en maîtrisant votre souffle. Faites cet exercice pendant cinq minutes. Cela vous aidera à vous détendre, chasser les pensées oppressantes et vous mettra à un rythme propice au sommeil. Yoga, méditation et sophrologie peuvent éventuellement vous aider.

Yoga méditation

8. Lire et écouter de la musique

La lecture et la musique peuvent vous aider à trouver une certaine sérénité intérieure. Ce n’est pas pour rien que l’on dit que la musique adoucit les mœurs. Cependant, il ne faut pas choisir n’importe quelle musique. N’allez pas mettre du reggaeton ou de la musique électro sur vos enceintes en prétendant vous reposer. Pareil pour les livres ou les séries Netflix : à petite dose, et avec un contenu apaisant, c’est toujours mieux.

9. Dans sa chambre, on dort !

Les spécialistes du feng shui vous diront que c’est crucial : chaque pièce a sa propre finalité. Et dans ce cadre, votre chambre est faite pour dormir. Surtout, le lit ne doit pas devenir un bureau où l’on pose son ordinateur, ou l’on révise ses cours ni où l’on grignote frénétiquement. Ces habitudes associent dans votre esprit le lit et l’activité, ce qui peut se retourner contre vous au moment de dormir. Au-delà de quelques extras, donc, limitez donc au strict minimum l’usage de votre chambre.

10. Surtout pas de médicaments

C’est un phénomène assez répandu : les étudiants qui ont peur de ne pas carburer se dopent aux médicaments. Guronsan, vitamines artificielles et boissons stimulantes sont des ennemies de votre organisme. Les effets secondaires peuvent vous empêcher de dormir et provoquer certains troubles de la fatigue. Préférez certaines plantes lors de vos révisions : tilleul, citronnelle ou romarin.

Cet article vous a-t-il été utile ?