En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Les conseils alimentaires pour se remettre des fêtes


Voici le SOS d’un estomac en détresse. Vous avez un peu abusé sur la dinde, la bûche, le champagne… ou les trois ? En prenant quelques bonnes habitudes, vous devriez réussir à compenser les excès et redonner une deuxième jeunesse à votre estomac. Les conseils pour démarrer 2020 du bon pied.

Mollo sur le gras et le sucre

Généralement, pendant les fêtes, la gourmandise se porte tout particulièrement sur les mets gras et sucrés. Biscuits apéritif, foie gras, charcuterie, bûche, chocolats… inutile de vous faire un dessin ! La première action à mettre en place est donc d’y aller doucement sur ce type d’aliments, qui sont certes plaisants en bouche mais riches en calories et difficiles à digérer.

Santé : comment vaincre une indigestion ?
Lire l'article

Mais continuer à manger !

Attention tout de même à ne pas tomber dans l’excès inverse. Jeûner pour compenser les excès des fêtes n’est pas la meilleure idée que vous pourriez avoir. Mieux vaut être plus regardant sur le contenu de son assiette que de ne pas manger en quantité suffisante. Si vous vous limitez trop, vous risquez de craquer à un moment à un autre et de ruiner tous vos efforts.

Prendre le temps

Noël et le réveillon s’apparentent parfois à un marathon culinaire. Pendant cette période, on a tendance à manger en grande quantité et à intervalle très proche (et encore, parfois il n’y a pas d’intervalle). Les fêtes passées, plus d’excuse : on diminue les quantités dans l’assiette et on veille à bien espacer les repas pour laisser la digestion se faire tranquillement. Le mieux : prendre ses repas à heures fixes – sans être non plus à la minute près bien sûr.

Ces 6 aliments qui peuvent être mauvais pour votre santé
Lire l'article

Offrir les restes

Ils ont beau avoir un goût de reviens-y, les restes du repas de Noël ou du réveillon peuvent devenir l’ennemi public numéro un s’ils sont nombreux, tout simplement parce qu’ils ne feront que prolonger l’expérience de quelques jours supplémentaires. Pas question de les jeter bien sûr. Vous pouvez tout simplement en proposer à vos convives avant qu’ils ne partent ou les partager avec des voisins ou proches.

S’hydrater

Une bonne hydratation est aussi nécessaire pour se remettre des repas gargantuesques. Et vous l’aurez deviné : l’alcool, les sodas et le café ne comptent pas dans les boissons qui feront du bien à votre organisme. L’eau est bien sûr votre meilleure alliée, mais pensez aussi à la soupe pendant les repas et aux jus de citron ou tisanes.

Astuce Malynx !

Le mois de janvier est le moment parfait pour faire une pause sur l’alcool. Plusieurs associations organisent le « Mois sans alcool », inspiré du Dry January britannique.

Cet article vous a-t-il été utile ?