En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé


Contrairement aux idées reçues, santé et petite dose de vin quotidienne ne font pas bon ménage. Un verre d’alcool par jour suffirait à augmenter le risque de développer des troubles médicaux. Explications.

Des risques dès le premier verre

« Boire un verre de vin par jour est bon pour la santé » : un mythe tenace, mais pourtant faux. C’est ce qu’a démontré une étude publiée en août dernier par la revue médicale The Lancet. En effet, d’après le rapport, un seul verre de vin ou d’alcool par jour suffirait à représenter un risque pour la santé.

Si les chiffres peuvent paraître modestes, ils sont pourtant réels. Chez les 15-95 ans, boire un verre d’alcool tous les jours pendant un an augmenterait de 0,5% le risque de développer un problème de santé lié à l’alcool. Et ces problèmes sont nombreux : cancers, maladies cardiovasculaires, AVC, accidents, cirrhose…. Sans surprise, plus le nombre de verres bus par jour augmente, plus les risques sont élevés.

Pour en arriver à ces conclusions, les chercheurs ont réuni les données de 195 pays portant sur la période 1990-2016.

Faut-il arrêter toute consommation d’alcool ?

Si l’on veut vraiment écarter les risques médicaux à 100%, la réponse est oui. Pour les chercheurs, « le niveau de consommation d’alcool qui minimise les risques pour la santé, c’est zéro ». Si l’on accepte ces risques ou que la consommation d’alcool est ponctuelle et non pas régulière, la réponse sera évidemment moins tranchée. Libre à chacun ensuite de réagir comme il l’entend en toute connaissance des conséquences sur la santé.

Evidemment, on sait que dans la réalité la question est plus complexe, ne serait-ce que parce que l’alcool peut aussi avoir une forte valeur sociale et culturelle, comme le vin en France par exemple, et être un ressort économique important.

Où consomme-t-on le plus en Europe ?

En Europe, la consommation d’alcool varie considérablement en fonction des pays. D’après l’étude, les champions de la consommation d’alcool demeurent les Roumains (8,2 verres par jour en moyenne), les Portugais (7,2) et les Luxembourgeois (7,2). Chez les femmes, ce sont l’Ukraine (4,2), Andorre (3,4) et le Luxembourg (3,4) qui arrivent en tête de classement.

En France, la moyenne se situe à 4,9 verres par jour chez les hommes et à 2,9 verres chez les femmes. Preuve que les campagnes de santé publique ont encore du chemin à faire !

Cet article vous a-t-il été utile ?