En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

6 conseils pour éviter les accidents domestiques pendant les fêtes


Les fêtes de fin d’année, une période chaleureuse où l’on profite des siens autour de moments conviviaux… Mais les statistiques le prouvent : il s’agit aussi d’une période propice aux accidents domestiques ! Nos conseils pour passer le réveillon bien au chaud plutôt qu’aux urgences.

Gare au couteau à huîtres !

Elles sont souvent les grandes stars sur les tables de fêtes : les huîtres. Mais attention, leur ouverture n’est pas sans danger et plus d’un s’est ouvert la main à cause d’un couteau qui aurait dévié. L’idéal pour éviter tout problème : s’équiper d’un gant spécifique, ou demander à votre poissonnier d’ouvrir les huîtres pour vous, il est certainement rompu à l’exercice.

Et si ce qui devait arriver est arrivé ?

  • Si la blessure est superficielle, désinfectez et pansez la plaie ;
  • Si la blessure est profonde, mieux vaut ne pas prendre de risque et appeler le 15, car un tendon pourrait avoir été touché.

Les arêtes, c’est là que ça coince

Après les crustacés, les poissons peuvent aussi vous réserver de mauvaises surprises. Selon le poisson choisi, attention aux arêtes qui viennent se coincer dans la gorge. Si cela arrivait malheureusement, essayez d’abord de manger du pain, la mie aide parfois à débloquer les arêtes. Si cela ne passe pas, ayez le réflexe d’appeler le 15 pour être bien guidé.

Pleins feux sur les décorations

Sapins, guirlandes lumineuses, bougies… pour Noël, rien de plus normal que de parer son habitation de décorations. Cependant, votre vigilance doit être au maximum : les sapins notamment sont particulièrement inflammables, et le risque d’incendie est réel. Ne laissez jamais le sapin illuminé la nuit ou durant vos moments d’absence. De même pour les bougies : elles ne doivent être allumées que si un adulte est dans la pièce. Côté guirlandes, optez toujours pour des modèles de qualité, conformes aux normes (NF ou CE).

Si jamais un feu se déclare, appelez au plus vite les pompiers au 18.

… et la cheminée

Pour créer une ambiance et réchauffer la maison, il est tentant de faire un feu de cheminée à Noël. Bonne idée, mais seulement si celle-ci a été correctement ramonée en amont ! Et bien sûr, évitez de placer le sapin ou les cadeaux à proximité. S’ils sont emballés, le papier pourrait s’enflammer plus vite que vous ne le pensez en cas d’incident.

Ne poussez pas le bouchon

Le réveillon rime souvent avec champagne à foison. L’ennemi à ne pas sous-estimer au moment d’ouvrir la bouteille et d’entendre le fameux « pop » : le bouchon. S’il est un peu trop sous pression et que vous êtes mal positionné, celui-ci peut partir à tout moment direction… votre œil. Et la soirée peut vite tourner au cauchemar, quand on sait que les bouchons sont la première cause de cécité accidentelle en France*.

Astuce Malynx !

Pour éviter l’accident, tenez la bouteille au-dessus de votre visage et vers le plafond. Au pire, ce dernier en prendra un coup, mais ce sera toujours mieux que de devenir aveugle !

Ça brûle en cuisine

Pendant les fêtes, la cuisine est une pièce où l’on a tendance à s’activer pour préparer de belles assiettes. Et c’est justement lorsqu’on est un peu pressé ou stressé que le risque d’accident est le plus élevé. Attention tout particulièrement aux brûlures. Pour les éviter, quelques conseils :

  • Les enfants doivent être sous surveillance dans la cuisine ;
  • Soyez vigilant quand vous ouvrez des casseroles couvertes, les vapeurs qui s’en échappent peuvent être fortes ;
  • Utilisez des maniques épaisses ou des gants anti-chaleur pour sortir les plats du four ;
  • Ne préparez pas de plats flambés sous la hotte.

Allergies, intoxications & crise de foie

Enfin, à table les dangers vous guettent aussi ! Bien souvent, les mets ont un goût de reviens-y, et l’on a tendance à manger et boire en excès ces jours-là. Un seul conseil pour éviter l’indigestion ou la crise de foie : la modération !

Pour éviter les intoxications, surveillez également la fraîcheur et la qualité des aliments. Les aliments les plus à surveiller : les coquillages et crustacés, le saumon, le foie gras, les volailles…

* Source : AttitudePrévention

Cet article vous a-t-il été utile ?