En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Voiture : les 5 meilleures astuces sur la route des vacances


Embouteillages, enfants remuants, fatigue… La route qui mène aux vacances d’été n’est pas de tout repos. Voici nos conseils pour voyager en voiture le cœur léger.

1. Préparez-vous avant d’arriver au péage

La hantise de l’automobiliste est le péage. Il vous ralentit, ponctionne sur votre budget vacances et surtout, vous prend au dépourvu. Contrairement à ce papy dans sa Ford Fiesta de 1995 qui essaie de régler avec des pièces de cinq centimes, anticipez votre passage et préparez votre carte bleue. Si vous disposez d’un abonnement au télépéage, placez bien le détecteur sur votre rétroviseur.

Préparer le péage cinq minutes à l’avance, c’est éviter de potentiels bouchons et surtout éviter une pression maximale du type « Où as-tu mis mon portefeuille ?! », question qui peut vite dériver sur une dispute de couple.

peage

2. Brumisateur et gourde : armez-vous !

A quatre dans une Seat Ibiza bien compacte, l’air devient assez vite irrespirable, et la fraîcheur une denrée inestimable. Sous le soleil de juillet-août, vous êtes désarmé et votre état peut vite se détériorer. Munissez-vous d’une ou deux gourdes bien remplies et si possible isothermes afin de conserver l’eau bien fraîche.

Glissez aussi un brumisateur sous le siège. Toutes les demi-heures, aspergez-vous (et votre entourage) d’un petit pschittt bienvenu. Et si la chaleur est trop accablante, ouvrez les fenêtres, c’est plus efficace et moins polluant que la climatisation.

3. Vérifiez Bison Futé et évitez les bouchons

Vous êtes coincés devant le tunnel du Mont-Blanc depuis une heure ? C’est que vous n’avez pas lu les brèves de LeLynx.fr sur les prévisions de Bison Futé. Ce service proposé par le ministère de la Transition écologique et solidaire vous révèle tout : l’état du trafic, les zones en chantier, les prévisions, les restrictions temporaires de circulation

Soyez donc futé (ou Malynx) et évitez les embouteillages. Le mieux est souvent d’utiliser les routes secondaires, mais prenez le temps de calculer le meilleur itinéraire : parfois, le plus judicieux est de se farcir 20 minutes de ralentissements.

4. Attachez bien vos enfants et occupez-les

Pour ceux qui ont le bonheur de partir en vacances avec leurs « petits monstres », voici quelques conseils. Installez-les confortablement, sur un siège rehaussé s’il le faut, et passez-leur la ceinture de sécurité. Trop de Français oublient cette étape cruciale au moment de voyager.

Par contre, ne les laissez pas sans occupation. Un petit jeu, des blagues, devinettes, musiques… peuvent détendre et mettre de la joie dans la voiture. Souvenez-vous : plus vos enfants sont occupés, moins ils vous solliciteront ni se plaindront.

5. Faites des pauses sur les aires dédiées

Les aires d’autoroute sont faites pour le repos, et pas seulement celui du conducteur. S’il est très important pour celui qui est au volant de faire une pause toutes les deux heures et éviter la fatigue, il est aussi très utile pour les passagers de se dégourdir les jambes, faire ses besoins ou prendre l’air. Attention si vous avez des enfants : les aires sont des zones dangereuses, ne laissez pas un enfant courir sur le parking sans surveillance.

Cet article vous a-t-il été utile ?