En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Top 3 : Quelle est la ville où il fait bon rouler ?


Le budget auto, qui pèse fortement sur le porte-monnaie, varie fortement en fonction des villes de France. LeLynx.fr a comparé 5 dépenses liées à la voiture pour établir un classement de la ville idéale pour conduire. Voici le podium !

Classement des villes idéales en fonction du budget automobile

Cinq critères budgétaires différenciateurs par ville ont été pris en compte :

  • Le coût de la prime (données LeLynx.fr) ;
  • Le prix du contrôle technique (étude Simplauto.com) ;
  • Le loyer des parkings et garages moyens (étude Yespark) ;
  • Le prix des PV ;
  • Le coût de la formation au permis de conduire (étude UFC-Que Choisir). 

S’ajoute à cela, bien entendu, toutes les dépenses telles que le carburant, les péages ou encore les frais financiers annexes. Les dix villes ont été sélectionnées d’après le classement Insee des villes les plus grandes. Cliquez ci-dessous pour accéder à l’étude complète :

1. Lille, la ville idéale des automobilistes

On savait que Lille triomphait avec son équipe de foot, ses miss France et les succès de Dany Boon, on sait désormais que la capitale du Nord est aussi « la » ville idéale pour les automobilistes. Là-bas, vous y trouverez des permis à prix cassés : les formations low-cost sont en plein boom. Le Nord est le département des Hauts-de-France le moins cher en la matière. Les PV sont aussi dans la fourchette basse (17€).

Si les automobilistes Lillois déboursent en moyenne plus de 3 100 €/ an pour leur véhicule, ils sont pourtant les mieux lotis en ce qui concerne le budget auto. En effet, hormis la prime d’assurance moyenne qui reste au-dessus de la moyenne nationale (668 € vs 615 €) à cause d’une circulation plus dense, d’autres postes de dépense restent à leur avantage. L’entretien du véhicule coûte ainsi moins cher à Lille par exemple, jusqu’à 25 % moins cher qu’à Paris.

Mais l’argent ne fait pas le bonheur, c’est bien connu. Le youtubeur Cyclo Castor a montré par une série de vidéos que les automobilistes lillois se conduisaient particulièrement mal sur la route. Ces derniers vous diront qu’on n’est pas heureux à Lille : ils ont récemment râlé contre une décision de Martine Aubry. La maire PS veut limiter le périphérique de 90 à 70km/h.

2. Montpellier, médaille d’argent

L’Hérault, un héros de l’automobile ! Sa capitale, Montpellier, est un vrai nid à étudiants. Tant mieux, car le permis de conduire n’y est pas excessif (1 712€). Si la prime d’assurance moyenne reste plus élevée que la moyenne nationale (646 € vs 615 €/an), directement impactée par un trafic dense et un risque assurantiel plus fort, à l’inverse les autres postes de dépenses restent dans la fourchette basse.

Ainsi, les Montpelliérains sont les plus chanceux en ce qui concerne les coûts de stationnement : ils s’acquittent en moyenne de 864 €/an pour abriter leur véhicule, contrairement à Nice où la facture grimpe jusqu’à 1 260 €. Le constat est identique pour les frais d’entretien (73 €) et les PV (le montant a été fixé à 17 € par la ville de Montpellier), bien loin des tarifs parisiens (87 € en moyenne pour l’entretien et 42,50 € le PV).

Notre classement révèle la ville idéale pour le portefeuille, mais intéressons-nous à l’humain qui se cache derrière chaque pare-brise. Parce que ce n’est vraiment pas facile d’être au volant dans Montpellier, on risque une crampe du pied gauche, à force de remuer la pédale d’embrayage. Les bouchons sont nombreux. France Bleu a identifié les pires zones : la route 113, la sortie de l’A750 et la nouvelle zone Eurêka. Comme Louis Nicollin, si vous voulez rentrer à Montpellier, optez plutôt pour le cheval…

3. Toulouse, ville rose pour la voiture

Ne parlez pas vrombissements et pots d’échappement aux habitants de la Ville Rose, ils n’en peuvent plus. Début avril, plusieurs associations locales ont organisé une grande marche pour « bouter les voitures hors du centre-ville ». Entre autres nuisances : bouchons, pollution, trop de béton… De quoi transformer Toulouse en une « ville thrombose » (obstruction des veines par un caillot).

Mais en ce qui concerne le budget, les Toulousains sont très chanceux. Ils ont même une des trois meilleures primes d’assurance dans ce Top 10 ! La prime d’assurance reste plus élevée que la moyenne nationale (638 €/an vs 615 €), cette hausse s’explique par son trafic dense, une accidentalité en hausse et un risque assurantiel plus fort.

Les frais de stationnement sont moins chers à Toulouse que dans les autres grandes villes de France (864 € /an en moyenne contre 1 128 € à Marseille par exemple).

Cet article vous a-t-il été utile ?