En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Prix de l’électricité, prime à la conversion… Tout ce qui change en août 2019 !


Les départs en vacances ne seront pas les seuls événements qui marqueront ce mois d’été. Gaz, électricité, prime à la conversation, permis de conduire… LeLynx.fr décrypte pour vous les changements qui prendront effet le 1er août.

Hausse du tarif de l’électricité 

Nouvelle augmentation ! Hausse de 1.23% des tarifs réglementés de l’électricité à compter du 1er août ! Cette progression fait suite à celle de juin, où les tarifs avaient déjà subi une hausse de 5,9%.  La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) justifie cela par l’augmentation des coûts de distribution et d’entretien des infrastructures.

Baisse du prix du gaz 

A l’inverse, une baisse des tarifs du gaz en entraîne une autre ! La chute de 6,2% des tarifs réglementés enregistrée début juillet s’accompagne d’une nouvelle baisse de 0,5% ce mois-ci ! Cette évolution, qui profite aux consommateurs, s’explique par le recul des cours du pétrole. 

Révision des conditions d’attribution de la prime à la conversion

Victime de son succès ! Les conditions d’éligibilité de la « prime à la conversion » sont durcies dès le 1er août. Ce dispositif, qui a déjà aidé plus de 300 000 Français à acheter une voiture peu polluante en échange de la mise au rebut de leur véhicule polluant, coûte cher à l’Etat. Les conditions d’attribution évoluent. 4 points sont à garder en tête :

  • Le montant de l’aide est désormais calculé en fonction du revenu fiscal de référence du foyer; 
  • Abaissement du niveau maximum d’émission autorisée par les véhicules achetés (de 122 à 117 grammes de CO2/km);
  • Prime fixée à 2500€ sur les véhicules électriques et hybrides rechargeables à autonomie suffisante, qu’ils soient neufs ou d’occasion.  
    A noter : Cette prime peut être doublée pour les ménages très modestes ainsi que pour les ménages modestes habitant à plus de 30 kilomètres de leur lieu de travail, ou effectuant plus de 12 000 kilomètres par an avec leur véhicule personnel dans le cadre de leur travail;
  • Prime fixée à 1500€ sur les véhicules Crit’Air1 (sauf pour les ménages les plus aisés) et Crit’Air2.
    A noter : Cette prime peut être doublée pour les ménages très modestes ainsi que pour les ménages modestes habitant à plus de 30 kilomètres de leur lieu de travail, ou effectuant plus de 12 000 kilomètres par an avec leur véhicule personnel dans le cadre de leur travail.

Réforme du permis de conduire

Trois mesures de la réforme du permis de conduire sont entrées en vigueur fin juillet. Dès aujourd’hui :  

  • Les jeunes pourront désormais passer l’examen du permis de conduire dès l’âge de 17 ans, à condition d’avoir fait la conduite accompagnée. Evidemment, si le résultat de l’examen leur est favorable, ces derniers devront attendre jusqu’à leur 18 ans pour pouvoir prendre le volant seul.
  • L’apprentissage de la conduite sur simulateur est encouragée. Son utilisation passe de 5 à 10h. L’objectif ? Proposer une formule moins onéreuse pour les écoles de conduite, puisque aucun frais de véhicule et d’assurance n’est à engager.
  • Le délai entre la conduite sur boîte automatique et boîte manuelle est divisé par deux. Une personne qui obtient son permis de conduire sur boite automatique peut désormais attendre 3 mois (et non plus 6) pour pouvoir conduire sur une boite manuelle, après une formation complémentaire de 7h.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?