En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Trottinettes, gaz, étudiants… Tout ce qui change en septembre 2019


Dès dimanche, plusieurs mesures vont entrer en vigueur et pourraient impacter votre portefeuille. Entre la fin du régime étudiant de sécurité sociale et la réforme sur les trottinettes électriques, tour d’horizon des principaux changements au 1er septembre 2019.

L’entrée des trottinettes électriques dans le Code de la route

Alors que de nombreux problèmes d’ordre public sont aujourd’hui recensés en France, les trottinettes électriques vont faire leur entrée dans le Code de la route. Par l’intermédiaire de la loi Mobilités, le gouvernement souhaite ainsi réduire les incivilités et assurer la sécurité de tous sur la route ou les trottoirs.

Un décret devrait préciser au cours du mois les règles pour ce type de deux-roues motorisés. Interdiction de circulation sur les trottoirs, port du gilet jaune ou encore obligation d’assurance spécifique seront notamment les mesures phare.

Clap de fin pour la sécurité sociale étudiante

Le régime étudiant de la Sécurité sociale (RESS) disparaît au 31 août. Ainsi, dès dimanche, tous les étudiants sont désormais rattachés au régime général de l’Assurance maladie de leur lieu de résidence.

Les mutuelles étudiantes bientôt gérées par l'Assurance maladie

Légère baisse des prix du gaz

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a annoncé une très légère baisse des tarifs réglementés du gaz naturel à partir du 1er septembre. Elle sera en moyenne de 0,9% pour les 4,9 millions de foyers, clients d’Engie.

Cette petite inflexion des prix du gaz est ici le résultat du lissage de ces tarifs, mis en place en juin par le gouvernement afin d’éviter de fortes fluctuations aux consommateurs en fin d’année. Des hausses successives sont néanmoins d’ores et déjà annoncées en novembre (+2,2%) et en décembre (+1,3%).

Prime à la conversion et voiture diesel, c’est fini !

Les véhicules diesels immatriculés avant le 1er septembre 2019 ne sont plus éligibles à la prime à la conversion. Cette mesure vient s’ajouter à la liste des conditions davantage restrictives depuis le 1er août.

Cet article vous a-t-il été utile ?