En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Prix du gaz, APL, pièces auto… Tout ce qui change en avril 2019


Qui dit changement de mois, dit changements dans le monde de l’assurance, de l’énergie et de la finance. Tarifs du gaz, fin de la trêve hivernale, APL, voici un petit tour d’horizon de ce qui vous attend dès ce lundi.

Bonne nouvelle pour les clients d’Engie

La baisse des prix du gaz naturel continue dès le 1er avril pour les clients aux tarifs réglementés d’Engie. Après un statut quo au mois de mars, ces tarifs vont être revus à la baisse de -1,91% ce mois-ci.

Pour rappel, le gouvernement a d’ores et déjà défini les évolutions des prix du gaz naturel jusqu’au mois de juin. L’objectif était d’éviter une nouvelle hausse de ces tarifs pendant toute la période hivernale pour les un peu plus de 4 millions de clients d’Engie concernés.

Source : CRE

Fin de la trêve hivernale

Le 1er avril est synonyme de fin de la trêve hivernale. Dans ce sens, les occupants de logements peuvent subir des expulsions ou des coupures d’énergie en cas de loyers ou factures impayées.

Surveillez votre boîte aux lettres ! Si vous êtes éligible, vous allez sûrement recevoir votre chèque énergie dans les prochains jours. Il vous aidera à régler vos factures d’énergie et/ou réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Du nouveau pour les « primes énergie »

Le dispositif « prime énergie » (issu des certificats d’économies d’énergie ou CEE) rehausse ses plafonds de ressources pour en bénéficier dès ce lundi. Ils dépendent notamment du nombre de personnes dans votre foyer et de votre lieu de résidence.

Cette « prime énergie » a pour objectif d’aider les ménages modestes à financer des travaux d’isolation dans leur logement ou d’acheter une chaudière performante en remplacement de leur vieil équipement.

Mise à jour des plafonds de ressources CMU-C et ACS

Comme chaque année, les plafonds de ressources pour bénéficier de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), de l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS) et de l’aide médicale de l’Etat (AME) changent dès le 1er avril. Vous pouvez retrouver ces plafonds sur le site ameli.fr.

Ces aides à la mutuelle santé permettent aux personnes à faibles ressources de bénéficier d’une couverture afin d’accéder plus facilement aux soins médicaux.

Changement dans le mode de calcul des APL

La réforme était attendue depuis le début de l’année. Le mode de calcul des aides personnalisées au logement (APL) change dès ce lundi. Dans ce sens, elles seront désormais calculées sur la base des revenus en cours et non plus sur ceux d’il y a deux ans.

Le gouvernement souhaite ainsi davantage coller aux revenus réels des bénéficiaires et ainsi économiser environ 1 milliard d’euros.

Davantage d’informations sur les pièces détachées

A partir du 1er avril, les réparateurs automobiles ont l’obligation d’informer les consommateurs sur la possibilité de choisir des pièces détachées autres que des pièces neuves. L’objectif est de donner davantage de visibilité sur les prix et les conditions de ventes, mais toutes ne sont pas concernées.

Cette mesure porte donc sur :

  • Les pièces de carrosserie amovible ;
  • Les pièces de garnissage intérieur et de la sellerie ;
  • Les vitrages non collés ;
  • Les pièces optiques ;
  • Les pièces électroniques et mécaniques sous réserve d’exceptions.
Cet article vous a-t-il été utile ?