En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Camping-car d’occasion : le bon plan de cet été ?


Envie de vous lancer dans un road-trip nature à la découverte des plus beaux paysages de France et de Navarre ? Acheter un camping-car d’occasion pourrait être la solution pour rouler en toute autonomie, sans vous ruiner. 

Un camping-car neuf coûte en moyenne entre 20 000 € (pour un modèle de base) et 60 000 € (pour un modèle confort intégral), une sacrée dépense qui a contribué à donner une image inaccessible à ce moyen de locomotion tout-en-un. Et pourtant ! La plupart des aficionados achètent aujourd’hui leur véhicule d’occasion : un moyen efficace pour faire baisser les prix, sans rétrograder sur la sécurité.

Un marché en mutation

Et vous avez de la chance, car le nombre de camping-cars d’occasion en circulation n’a jamais été aussi élevé en France. Après un pic il y a quelques années, la vente de caravanes s’est stabilisée. Mais la longévité de ces engins étant bien supérieure à celles des voitures (on revend aisément son camping-car passé 20 ans), de plus en plus de véhicules d’occasion fleurissent sur les routes.

Autre conséquence de cette évolution du marché : le profil des acheteurs (de neuf et d’occasion) se transforme avec le temps. Jeunes, actifs et connectés, ces nouveaux vacanciers considèrent leur camping-car comme un instrument de « liberté », un moyen économique d’assister aux concerts, festivals et événements sportifs du monde entier.

Alors que le prix de la nuit d’hôtel ne fait qu’augmenter (+9 % en 2014) et que celui de l’essence est en baisse, acheter un camping-car d’occasion pourrait être le véritable bon plan budget de l’été ! Les professionnels du secteur ont bien senti la tendance et construisent déjà 450 aires de services ou de stationnement chaque année pour leur clientèle grandissante.

La moyenne d’âge des camping-caristes est passée de 53 ans en 2013 à 50 ans en 2014.

Si cet article vous a convaincu(e) et que vous pensez faire le grand saut : n’oubliez pas de vérifier les détails révélateurs d’un camping-car d’occasion en bon état pour éviter les mauvaises surprises sur la route !

Cet article vous a-t-il été utile ?